Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Créer une dynamique autour des valeurs et des principes des droits de l'Homme

Le CNDH a animé une conférence à Tétouan




Une conférence placée sous le thème "Les droits de l'Homme et les grands défis", aux niveaux national et international, a été organisée, récemment à la Faculté polydisciplinaire de Tétouan, et animée par le Secrétaire général du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Mohamed Sebbar.
S'exprimant à l'occasion de la commémoration de la Journée internationale des droits de l'Homme, M. Sebbar a souligné que plusieurs questions commencent actuellement à s'imposer sur la scène des droits de l'Homme au niveau international. Parmi elles,  rapporte la MAP, les changements climatiques et la pollution qui préoccupent, aujourd'hui plus que jamais, la communauté internationale, et nécessitent, selon lui, une adhésion responsable des pays aux initiatives lancées dans le cadre de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21) de Paris.
Il a ainsi estimé que la lutte contre les changements climatiques est une responsabilité qui doit être partagée par tous les pays, afin de garantir les droits des personnes à une vie digne et saine, notant que d'autres questions sont placées au centre des préoccupations des Etats, dont celles liées à la montée du terrorisme, du crime organisé et du trafic de drogue.
M. Sebbar a, dans ce contexte, estimé que la lutte contre le terrorisme requiert la mise en place d'une approche qui prend en considération les droits de l'Homme, outre la dimension sécuritaire.
Au niveau national, le responsable a mis l'accent sur les défis posés, liés en particulier aux questions de l'équité entre hommes et femmes, de la parité et des personnes en situation de vulnérabilité, notamment les enfants et les handicapés, relevant que le Maroc a su réaliser durant ces dernières années des progrès importants en matière des droits civils et politiques. Il a ainsi considéré que la mise en œuvre des dispositions de la Constitution de 2011 et de la réforme de la justice sont les principaux défis au niveau national qui nécessitent l'accélération de leur traitement, afin d'être en ligne avec les changements démocratiques profonds que connaît le Royaume, de répondre aux attentes de la société marocaine et de garantir le respect des droits de l'Homme.
Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des activités de sensibilisation, organisées par le la commission régionale des droits de l'Homme et l'Université Abdelmalek Esaâdi, conformément à la convention de partenariat liant les deux institutions, qui vise à créer une dynamique culturelle et en termes de communication au sein de l'enceinte universitaire autour de la consécration des valeurs et des principes de droits de l'Homme.

Samedi 19 Décembre 2015

Lu 823 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs