Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Création de la Maison internationale des traducteurs littéraires à Rabat

Un organisme indépendant aspirant à créer une nouvelle dynamique dans le domaine de la traduction littéraire




Création de la Maison internationale des traducteurs littéraires à Rabat
L'Association la Maison internationale des traducteurs littéraires, créée récemment à Rabat, va œuvrer pour consacrer la tradition authentique de la traduction littéraire permettant ainsi d'établir des ponts de dialogue culturel entre la littérature et la pensée marocaines et les autres cultures du monde, indique un communiqué de l'Association.
La Maison internationale des traducteurs littéraires se fixe comme principaux objectifs de développer une stratégie culturelle, scientifique et de communication en vue de faire connaître la littérature, la pensée et la production culturelle marocaines à travers l'accueil d'écrivains internationaux, de traducteurs littéraires étrangers dans le cadre de séjours littéraires individuels et en commun avec des écrivains et des traducteurs marocains pour favoriser l'imbrication de la littérature marocaine moderne dans son contexte réel, c'est-à-dire une littérature moderne équivalente à la littérature mondiale contemporaine, explique le communiqué.
Parmi les autres objectifs de la Maison internationale des traducteurs littéraires, figurent, aussi, l'adoption d'une politique culturelle pour la traduction de et vers la langue arabe des œuvres littéraires, des livres à référent culturel marocain, des ouvrages de base de la culture mondiale moderne (littérature, pensée) d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine, et d'Europe et leur publication et distribution.
L'Association vise aussi à générer un débat international culturel et médiatique sur ces ouvrages, leurs auteurs et leur rôle dans l'émergence de traditions littéraires, intellectuelles fondées sur l'échange et le dialogue culturels entre les peuples.
La Maison internationale des traducteurs littéraire ambitionne également de poser les fondements culturels, d'établir les structures techniques, juridiques, scientifiques de l'exercice professionnel de la traduction littéraire au Maroc, de plaider en faveur de la consécration du principe de la reconnaissance du rôle du traducteur littéraire et de hisser la profession de traducteur littéraire.

MAP
Samedi 1 Mars 2014

Lu 896 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs