Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Création d’une association pour améliorer le travail déja entamé”




“Création d’une association pour améliorer le travail déja entamé”
En marge de la manifestation (Moussem de Tan Tan), Libé a rencontré Fadel Benyaich, conseiller
à la Cour auquel Sa Majesté le Roi a confié la mission de suivi
et d’organisation du Moussem de Tan Tan.


Libé : Parlez-nous de l’invitation du président du club new-yorkais et sa délégation.

Fadel Benyaich : Le club Explorers a l’habitude d’organiser chaque année une soirée de gala. Cette année, le Maroc  et le Moussem de Tan Tan étaient les invités d’honneur de cette soirée qui a eu lieu en mars dernier devant un parterre de plus de 2.000 invités du monde de la culture, de la politique, du business  et de la recherche scientifique. J’ai eu l’honneur de diriger la délégation de mon pays à cette soirée. C’était l’occasion pour moi d’inviter mes hôtes de la soirée à participer au Moussem de Tan Tan, donnant ainsi à cet évènement une portée internationale. Toute cette diversité qui compose les membres de ce club a assisté à cette édition rendant ainsi hommage au monde nomade marocain et à la marocanité de notre Sahara.

Le président du Bronx a indiqué que la journée du 8 septembre sera désormais dédiée au Moussem de Tan Tan, dans l’Etat du Bronx. Quel impact cela peut-il avoir sur le Moussem ?

Le président du Bronx qui a toujours assisté au Moussem a voulu, par cette décision, prouver au monde que le Maroc est un pays où la culture a une place de choix et que le Moussem de Tan Tan qui est exceptionnel, est une preuve vivante que le patrimoine culturel marocain nomade est préservé et que l’on garde jalousement les traditions chez nous.

Quelles sont les perspectives de la dixième édition ?

 Nous travaillons déjà sur cette dixième édition. Nous avons de grandes idées. Il y aura des surprises. Et sous les directives clairvoyantes de Sa Majesté le Roi, nous comptons donner plus d’éclat à cette édition.

Bien que la présente édition soit nettement mieux organisée que les précédentes, les habitants de Tan Tan estiment que tant qu’il n’y a pas une association autonome pour le Moussem de Tan Tan, celui-ci ne sera pas tout a fait à la hauteur de leurs attentes. Qu’en pensez-vous ?

 Effectivement. Nous y travaillons sérieusement et une association devra, très bientôt, voir le jour. Nous ne savons pas encore s’il s’agira d’une association ou d’une fondation. Toujours est-il que ce sera une structure qui permettra la pérennité de cet évènement et qui améliorera le travail que nous avons entamé.

Propos recueillis par Ahmadou El-Katab
Jeudi 12 Septembre 2013

Lu 1226 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs