Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Création d’une association nationale pour les défendre : Les victimes des erreurs médicales fédèrent leurs forces




Ils n’avaient pas besoin d’une grande mobilisation pour être nombreux lors de l’assemblée constitutive de leur association. Les victimes d’erreurs médicales et leurs familles ne devaient  être de la partie.
L’événement est important: c’est la création de l’Association nationale des victimes des erreurs médicales. Née le 30 janvier à Salé, cette association promet énormément à ces victimes qui, depuis toujours, ont perdu leur cause faute de lois censées les protéger.
«Le premier objectif de notre association est de défendre et de protéger ces victimes en proposant des projets de loi conformément aux systèmes législatif, organisationnel et de gestion liés à l’activité médicale selon les normes internationales», nous a déclaré Mohamed Hamdi, président de cette association qui promet bien d’autres avancées en la matière.
D’après lui, «l’association présentera, entre autres, les soutiens juridiques, moraux et psychiques nécessaires aux victimes et leurs familles. Nos positions sont claires dans ce sens puisque nous allons à chaque fois être partie civile devant les tribunaux pour défendre leurs intérêts.» Pour ce faire, l’association prévoit déjà quelques partenariats et conventions avec différents acteurs socioéconomiques et des ONG nationales et internationales similaires. C’est ce qu’a affirmé Hamdi qui promet de venir en aide à ces victimes qui ne trouvent personne à leur écoute. Même la justice ne les soulage pas, du fait que le vide juridique en la matière permet aux médecins incriminés de se soustraire de toute condamnation.  Désormais les choses vont prendre un nouveau tournant. L’ONG fraîchement instituée prévoit également la création d’un observatoire national et la mise en place d’un centre d’écoute au profit des victimes. Une première au Maroc et un progrès significatif pour la défense des victimes et leurs familles. Rappelons que cette initiative est née d’une volonté commune des victimes, leurs familles et la société civile. Et ce, dans le cadre des avancées réalisées par le Maroc dans le respect des droits de l’Homme, notamment dans les secteurs économiques et sociaux, à savoir le droit à la protection des consommateurs en général. 

Rida ADDAM
Mercredi 2 Février 2011

Lu 700 fois


1.Posté par Tazit haddou le 04/11/2012 15:06 (depuis mobile)
J'aimerais avoir l adresse de l association marocaine des victimes d erreurs médicales mille merci pour la reponse

2.Posté par Bena le 21/01/2016 01:38 (depuis mobile)
Bonjour,
Je souhaitera avoir l'adresse de cette association car mon oncle vient d'être victime d'erreur médicale suite à une opération et malheureusement est décédé. Svp aidez nous à lui rendre justice. J'espère vous lire

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs