Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Création d’un fonds d’investissements touristiques dénommé «Wessal capital» : Engagement du CCG à accompagner le développement du Maroc




Création d’un fonds d’investissements touristiques dénommé «Wessal capital» : Engagement du CCG à accompagner le développement du Maroc
S.M. le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R. le Prince Moulay Rachid, et Cheikh Hamad Bin Khalifa Al-Thani, Emir de l'Etat du Qatar, Cheikh Mohamed Bin Zayed Al-Nahyan, Prince héritier d'Abou Dhabi, chef d'Etat-major adjoint des forces armées émiraties et Cheikh Mustapha Jassem Al-Chamali, ministre des Finances représentant l'Etat du Koweït, ont présidé jeudi la cérémonie de signature d’un accord de partenariat entre le Fonds marocain pour le développement touristique (FMDT) et les Fonds d’investissement souverains qatari, émirati et koweïtien, respectivement "Qatar Holding LLC" (Qatar), "Aabar Investments PJS" (Emirats Arabes Unis), et Koweit Investment Authority «Al Ajial Investment Fund Holding».
Baptisé «Wessal capital», ce véhicule souverain d’investissement permettra de concrétiser, de manière opérationnelle, l'engagement volontariste pris au niveau du secteur du tourisme pour dynamiser l’investissement à même d'accompagner la réalisation des grands chantiers de la Vision 2020.
 «Wessal capital», structure innovante, de par sa structuration financière et la nature des projets qu’elle envisage de réaliser, ambitionne de se doter de profils pointus, qui lui permettront de relever le défi de mise en place de projets touristiques avec des concepts innovants et sophistiqués. Cette structure sera présidée par un représentant du Maroc.
La création de cet outil d’investissement, concret et adapté à la stratégie d’investissement du secteur touristique telle que construite sur la Vision 2020, se veut le fruit d’un partenariat qui vient consolider les relations historiques et fraternelles, liant le Maroc aux pays du Golfe.
Selon le ministre du Tourisme, «Wessal capital» doit mobiliser des investissements de plus de 20,8 milliards de dirhams au Maroc. Son but est de favoriser plus d'investissements dans le secteur touristique en croissance annuelle mondiale de 12%.
Ce vaste programme d'investissement projette d'accueillir quelque 18 millions de touristes en 2020, en conciliant environnement et développement.
Au total, plus de 1.450 sites à fort potentiel ont été recensés dans un fichier (montagnes, oasis, plages, vallées..).
Les concepteurs du projet veulent privilégier une «approche globale» visant à associer des produits à forts rendements aux autres projets à faible potentiel (musées, monuments, sites historique..).
Pour le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, la création de cette Autorité marocaine pour l'investissement touristique constitue un indice fort de l'adhésion des pays du Golfe à la dynamique réformatrice que connaît le Maroc.
Dans une déclaration à la MAP, le ministre a souligné que la mise en place de cette instance traduit l'importance qu'accordent les pays du Golfe au Maroc en vue d'accompagner le processus de réformes politiques, économiques et sociales engagé par le Royaume.
La création de cette instance est de nature également à contribuer à la consolidation d'un partenariat renouvelé et avancé avec les pays du CCG, a ajouté le chef de la diplomatie marocaine.
«Nous attendons la tenue en décembre prochain du 32ème Sommet des pays du CCG qui permettra le lancement de négociations sérieuses avec le Maroc en vue de parvenir à un partenariat distingué et avancé avec les Etats du Golfe», a-t-il poursuivi.
Le ministre a, d'autre part, souligné que la signature d'un accord relatif à la création de l'Autorité d'investissement touristique au Maroc constitue une occasion pour renforcer le cadre juridique de la coopération entre le Maroc et le Qatar, et consolider la dimension stratégique à même d'appuyer les réformes entreprises par le Royaume dans divers domaines.
Le tourisme constitue un des principaux employeurs et une source de devises du Maroc qui a accueilli en 2010 quelque 10 millions de touristes. Ce secteur a apporté des recettes touristes d'environ 3 milliards d'euros pour la même période.

Libé
Samedi 26 Novembre 2011

Lu 1599 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs