Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Création d’un Conseil de défense nationale par les militaires : Hosni Moubarak dans le coma




Création d’un Conseil de défense nationale par les militaires : Hosni Moubarak dans le coma
L’ex-président égyptien Hosni Moubarak est dans le coma après avoir été victime d’une attaque cérébrale, ont indiqué mercredi à l’AFP des sources médicale et militaire, démentant sa «mort clinique» annoncée par l’agence officielle Mena.
Ces incertitudes sur la santé de M. Moubarak, âgé de 84 ans dont 30 ans à la tête de l’Egypte, interviennent sur fond de nouvelles tensions politiques dans le pays, l’armée au pouvoir venant de s’octroyer de larges prérogatives et les deux candidats à la présidentielle revendiquant chacun la victoire.
Un peu plus de deux semaines après sa condamnation à perpétuité pour la mort de manifestants durant le soulèvement qui l’a renversé en février 2011, l’agence officielle Mena a annoncé mardi soir que M. Moubarak était «cliniquement mort».
Mais un peu plus tard, une source médicale a indiqué à l’AFP qu’il était «dans le coma». «Il n’est pas cliniquement mort. Les médecins tentent de le ranimer. Il a été mis sous appareil respiratoire», a-t-elle précisé.
Un membre du Conseil suprême des forces armées (CSFA, au pouvoir depuis la chute de M. Moubarak), a confirmé à l’AFP sous le couvert de l’anonymat qu’il était dans le coma.
La télévision d’Etat a indiqué qu’un communiqué officiel serait «bientôt» diffusé sur la santé de l’ancien président. Selon une source de sécurité, son épouse Suzanne s’est rendue à l’hôpital pour être à ses côtés.
M. Moubarak avait auparavant été transféré en ambulance de l’aile médicalisée de la prison de Tora, dans le sud du Caire, vers l’hôpital militaire de Maadi, à quelques kilomètres de là, après une attaque cérébrale selon la Mena.
La santé de M. Moubarak aurait commencé à décliner après son incarcération, des sources de sécurité faisant état de dépression aiguë, de difficultés respiratoires et d’hypertension.
Sa famille avait demandé son transfert dans un hôpital comme c’était le cas avant sa condamnation le 2 juin à la prison à vie pour la mort de manifestants en janvier-février 2011, mais une telle mesure aurait mis en colère de nombreux Egyptiens, déjà furieux que M. Moubarak ait échappé à la peine capitale.
Par ailleurs, le maréchal Hossein Tantaoui, chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA) en Egypte, a publié un décret instituant le Conseil de défense nationale, selon les médias locaux.
En vertu de ce décret, le président égyptien prendra la tête de ce cabinet chargé d’examiner les questions relatives à la défense nationale.
Le Conseil comptera en outre parmi ses membres le président du Parlement, le chef du gouvernement, les principaux ministres ainsi que la direction suprême de l’armée et des représentants des services spéciaux du pays.
Par ailleurs, le maréchal Tantaoui a désigné le général Abdelmoneim Fodou au poste de responsable du bureau présidentiel. Il se charge aussi de la gestion du Comité des finances auprès du président de la république.
Le Conseil suprême des forces armées avait promulgué dimanche dernier des amendements constitutionnels élargissant ses pouvoirs.
En vertu d’une Déclaration constitutionnelle complémentaire, le CSFA détient le pouvoir législatif suite à la dissolution du Parlement du pays, reconnu illégitime par la Haute cour constitutionnelle égyptienne.
En outre, le Conseil garde le droit exclusif de nommer et limoger les chefs militaires. D’après cette Déclaration, le président égyptien ne peut pas déclarer la guerre ou utiliser les troupes pour maintenir l’ordre dans le pays sans autorisation du CSFA. 

Libé
Jeudi 21 Juin 2012

Lu 251 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs