Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Création à Marrakech de la Fondtion des arts populaires du Maroc




Création à Marrakech de la Fondtion des arts populaires du Maroc
La Fondation des arts populaires du Maroc vient de voir le jour à l'occasion d'une réunion constitutive, tenue samedi soir à Marrakech, sous la présidence du ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, et en présence de plusieurs personnalités et acteurs concernés par ce domaine.
Il a été procédé lors de cette réunion, tenue en marge de l'édition spéciale du Festival national des arts populaires (26-28 septembre), à l'adoption des statuts de cette fondation qui aura pour missions notamment la  sauvegarde des arts populaires du Royaume et la promotion de ce patrimoine ancestral national. Dans une déclaration à la presse au terme de cette réunion, marquée par la  présence du wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Abdeslam Bikrat, M. Sbihi a indiqué que la Fondation des arts populaires du Maroc rassemble plusieurs départements gouvernementaux, dont ceux de la Culture et du Tourisme, ainsi que plusieurs conseils élus et les représentants du secteur privé et de la société civile.
L'objectif principal de cette nouvelle Fondation, a-t-il souligné, est de promouvoir les arts populaires du Maroc, ajoutant que ceci passe nécessairement par l'accompagnement, le soutien et l'encadrement des troupes et artistes de ce patrimoine national, tout en veillant à la préservation de ses spécificités créatives locales. Il a fait savoir qu'une réunion sera tenue dans les prochains jours pour fixer les priorités de cette fondation qui va œuvrer notamment pour la réalisation de "La cité des arts populaires du Maroc", une composante du volet  culture et patrimoine du grand projet "Marrakech, cité du renouveau permanent", lancé par SM le Roi Mohammed VI en janvier dernier. Le ministre de la Culture a fait savoir qu'une enveloppe de 120 millions de DH sera allouée à la réalisation de cette cité qui comprendra, entre autres, une résidence d'artistes où les troupes des arts populaires pourront faire  leurs répétitions et bénéficier d'ateliers de formation continue, une salle de spectacles, une bibliothèque spécialisée dans les arts populaires et d'autres dépendances.
Le ministère de la Culture mobilisera toute son expérience, ses moyens financiers et humains pour assurer la réussite ce projet importent tant attendu par les acteurs de ce domaine et dont les travaux de construction devraient commencer au début de l'année 2015, a-t-il affirmé.

Mardi 30 Septembre 2014

Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs