Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Courses camelines de Smara : Succès de l’édition inaugurale




Courses camelines de Smara : Succès de l’édition inaugurale
Courses camelines de Smara : Succès de l’édition inaugurale
Organisée par le Club sahraoui du dromadaire et l’Association provinciale des éleveurs de dromadaires, la première édition du festival international Sakia El-Hamra des courses de dromadaires, était un succès aux dires des participants,  des organisateurs et des nombreux visiteurs venus des différentes provinces du Sud.
« Gour Al Bard » les collines du froid, littéralement traduit, c’est le site choisi pour le déroulement des compétitions et le montage d’une douzaine de tentes pour l’exposition des produits de l’artisanat local ayant un rapport direct ou indirect  avec le dromadaire, ses courses et son élevage.
Un paysage lunaire composé de regs sablonneux entourés de collines disparates majestueuses sur un terrain d’une surface de plusieurs centaines de kilomètres, forme un camélodrome naturel à l’air libre. Tel est le site qui a accueilli une cinquantaine de compétiteurs venus, essentiellement des communes de la province de Smara. La compétition  qui s’est courue sur un parcours de 5 kilomètres, comportait trois catégories de compétiteurs, à savoir les Azouazils ou dromadaires adultes, les M’khalils ou chamelons et les Syadah ou chamelles de scelles. Et comme si la météo bénissait cet évènement, la température était très clémente.
Donnant le coup d’envoi de la manifestation, le gouverneur de la province de Smara s’est félicité de l’organisation de cet évènement qui est, dit-il, le premier du genre dans la province et auquel assistent les frères omanais dont la présence dans cette contrée lointaine, prouve la cordialité et la fraternité des liens qui unissent nos deux pays et nos deux peuples. Souhaitant la pérennité de cette manifestation avant de souhaiter bon vent aux compétiteurs.
Auparavant, le premier responsable de la province avait guidé les hôtes de la manifestation pour effectuer une visite des tentes où étaient exposés les produits de l’artisanat sahraoui et les produits venus d’Oman.
Les visiteurs omanais, pour encourager  la manifestation dont ils ont souhaité la pérennité, eux aussi, avaient offert 19 prix dont le premier un véhicule 4x4, double cabine, toute option de marque Toyota Hilux d’une valeur de 340.000 dh, le deuxième prix était fixé à la somme de 100.000 dh et le dernier à 10.000.
Etaient primés, également les détenteurs de la meilleure chamelle laitière et le meilleur éleveur, celui dont le troupeau présentait les meilleures conditions physiques. Pour permettre à la commission d’arbitrage qui avait été mise sur pied d’attribuer les prix, quelque deux cents têtes de dromadaires dont des chamelles laitières, des étalons et de jeunes chamelons, avaient été rassemblés dans des enclos improvisés à côté des tentes. 
Pour sa part, le président du Club sahraoui du dromadaire, directeur de la manifestation a exprimé sa satisfaction indiquant que la première manifestation que son club organise, jouit de la présence des frères omanais qui ne peut être que bénéfique pour les éleveurs sahraouis, notamment, les éleveurs de dromadaires destinés aux courses.  Car, dit-il, les frères omanais ont une grande expérience de ce sport.
Le chef de la délégation omanaise a, quant à lui, exprimé sa joie pour la chaleur de l’accueil dont ils ont été l’objet, ses compagnons et lui-même. Il a indiqué que les us et coutumes des peuples frères ont beaucoup de similitude malgré la distance qui sépare les deux pays. Soulignant que son pays est disposé à mettre son expérience du sport camelin à la disposition des frères marocains.
Il a déclaré que la présence des représentants de différentes tribunes médiatiques ne pouvaient que donner un éclat particulier et une plus importante diffusion de l’évènement.
A noter que le wali et le président de la Chambre d’agriculture de la région Guelmim-Smara étaient présents à la manifestation, ainsi que le chargé d’affaires de l’ambassade d’Oman à Rabat et plusieurs autres personnalités du monde de la culture et de l’agriculture venus de divers horizons.
 
 

Ahmadou El-Katab
Lundi 25 Juin 2012

Lu 178 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs