Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Course féminine d’Assa




La 6è édition de la course féminine traditionnelle, organisée dimanche à Assa par l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), s’est distinguée par la participation de 42 étudiantes en provenance de 25 pays, dont 20 africains.
Initiée en partenariat avec la Fédération Royale marocaine du sport pour tous (FRMSPT), cette course, organisée en célébration, à la fois, du retour du Maroc à l’Union africaine et de la Journée internationale de la femme, a connu la participation d’athlètes représentant l’Angola, le Nigeria, le Liberia, la Zambie, le Togo, le Sénégal, la Tunisie, la Centrafrique, Sao Tomé, la Guinée, la Guinée Bissau, le Tchad, le Niger, l'Erythrée, le Burundi, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie, les Iles Comores, la Gambie et le Ghana.
Des athlètes représentant des pays non-africains, en l’occurrence l’Islande, le Viêt Nam, Laos, la Papouasie-Nouvelle Guinée et Tuvalu ont également pris part à cet événement, initié dans le cadre de la 6ème rencontre provinciale de la femme d’Assa.
Dans une déclaration à la MAP, la présidente de la Fédération Royale marocaine du sport pour tous (FRMSPT), Mme Nezha Bidouane, s’est félicitée du succès de cette manifestation qui s’est distinguée par une forte participation d’étudiantes africaines, mais aussi d’Asie et d’Europe, relevant que l’engouement remarqué pour cette course illustre clairement le leadership du Maroc, sa place distinguée et la bonne réputation dont il jouit à l’échelle aussi bien africaine qu’internationale.
Mme Bidouane a mis en avant, dans ce sens, l’importance de l’organisation de telles manifestations pour faire connaître davantage les provinces du Sud du Royaume et faire valoir leurs potentialités et la dynamique de développement qu’elles connaissent dans différents domaines
Ce genre de courses, a-t-elle ajouté, contribue également à la consécration de la culture de pratique du sport dans la région, notamment auprès des femmes et des enfants.
Des athlètes ayant pris part à cette course, à l’instar de la coordinatrice de la Confédération des étudiants et stagiaires africains au Maroc, Francesca Barita, se sont félicitées d’être associées à cette manifestation sportive, faisant part de leur joie de visiter la région de Guelmim-Oued Noun.
Aux dires de ces athlètes, cette manifestation leur a offert l’occasion de découvrir cette région du Sud du Maroc et de partager avec la femme sahraouie marocaine les festivités de célébration de la Journée internationale de la femme.

Mercredi 15 Mars 2017

Lu 455 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs