Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupes africaines des clubs : La performance du CODM et la déroute du MAS




Coupes africaines des clubs : La performance du CODM et la déroute du MAS
Fortunes diverses pour le CODM et le MAS en Coupes africaines. L’équipe meknassie a réussi, samedi au stade Felix Houphouet-Boigny à Abidjan, à forcer un précieux nul, un but partout, face à la formation ivoirienne de l’ASEC Mimosas pour le compte du match aller des huitièmes de finale de la Coupe de la CAF. Quant au MAS, pour le compte de ce même tour mais en Ligue des champions, il a été doublé, samedi au Complexe sportif de Fès, par l’équipe égyptienne du Zamalek qui a scellé le sort de cette explication sur le score de deux buts à zéro.
Joli coup des Codémistes qui ont joué à fond leurs chances devant un adversaire faisant partie des grosses écuries du football continental. Les hommes de Taleb, tombeurs lors du premier tour de la modeste formation guinéenne de FC.Séquence, ont confirmé cette fois ci devant l’ASEC, en ramenant le nul. Les Ivoiriens ont été les premiers à ouvrir la marque à trois minutes de la fin du first half, grâce à Okou Zahui. Les Nationaux ont remis les pendules à l’heure à la 60ème minute de jeu par l’entremise de Pape Ndiaye.
Un résultat encourageant, mais qui ne met aucunement le CODM à l’abri d’un retournement de situation au cours du match retour prévu dans moins de deux semaines à domicile.
Pour rappel, le WAC, deuxième représentant du football national en cette C2 continentale, devait affronter hier au Complexe Mohammed V à Casablanca, l’équipe malienne du Real Bamako.
A propos des autres matches disputés, les Egyptiens d’Enppi ont eu raison des Maliens de CO Bamako (3-1), alors que les Tunisiens du Club Africain se sont imposés en dehors de leur base sur Royal Leopard du Swaziland (0-1).
En Ligue des champions, comme précité, le MAS a compromis au plus haut point ses chances de qualification, pour ne pas dire que les carottes sont bel et bien cuites. Après le Raja, cueilli à froid d’entrée par les Ghanéens de Chelsea, c’est au tour du Moghreb de Fès de se mettre dans de beaux draps ce qui ne lui permettra pas d’atteindre le stade des quarts qui se déroulera sous la formule des groupes. Les Fassis devraient être reversés en Coupe de la CAF qui abordera après ce tour des huitièmes de finale bis, avant les quarts disputés également en poules.
Face au Zamalek, le Moghreb de Fès, détenteur de la Coupe de la CAF et de la Super Coupe d’Afrique, s’est montré incapable de dicter sa loi pour déjouer une arrière-garde qui tenait bon. Les quelques occasions de but créées n’ont pas été exploitées, contrairement à des Cairotes, quintuples lauréats de l’épreuve, qui ont su comment réussir le hold up, suite aux réalisations en fin de match du vétéran Ahmed Hassan (78è) et Ahmed Jaafar (89è).
A l’issue de cette rencontre, le coach du MAS, Rachid Taoussi, a fait savoir dans une déclaration rapportée par la MAP que "nous avons perdu devant une grande équipe qui était forte grâce à une défense soudée et une ligne d'attaque bien organisée. Avec l'inefficacité de nos attaquants, c'était difficile pour le MAS de franchir la défense imperméable du Zamalek. Les représentants de l'Egypte étaient sur la bonne voie et ont livré un bon spectacle. Nous devons cravacher dur en match retour".
Quant à l’entraîneur du Zamalek, Hassan Chehata, il a affirmé que "nous avons livré un bon match devant une équipe accrocheuse. Le Zamalek a réussi à tenir la dragée haute à l'équipe adverse, qui s'était distinguée lors des dernières compétitions africaines. Le MAS reste une grande équipe. Nous avons relevé le défi et nous devons continuer sur notre lancée, notamment lors du match retour".
Outre la rencontre MAS-Zamalek, trois autres matches ont été joués samedi. Il y a lieu de citer en premier le carton des clubs tunisiens, l’Espérance, tenante du titre, qui a atomisé le Dynamos du Zimbabwé (6-0), tout comme l’Etoile du Sahel qui s’est offerte Afad Djekanou de la Côte d’Ivoire sur le large score de 4 à 1. Le troisième match disputé a vu le club de Djoliba de Mali accroché (1-1) par son homologue de Sunshine Stars.

MOHAMED BOUARAB
Lundi 30 Avril 2012

Lu 428 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs