Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe du monde de basket

Les Etats-Unis en roue libre




Coupe du monde de basket
Les Etats-Unis, tenants du titre, n’ont pas eu à forcer leur talent pour disposer de la Nouvelle-Zélande (98-71) à la Coupe du monde messieurs de basket, mardi en Espagne. Autant les doubles champions olympiques sortants avaient été bousculés lors de leur match précédent par la Turquie (98-77, mais 66-60 après 30 minutes de jeu), autant ils ont fait en sorte cette fois-ci de se simplifier la tâche.
A la pause, ils menaient déjà 57-35, grâce à l’activité des deux intérieurs Kenneth Faried (15 points, 11 rebonds) et Anthony Davis (21 pts, 9 rds), et à l’adresse retrouvée de Stephen Curry (12 pts).
Les Etats-Unis font partie des quatre équipes encore invaincues après trois matches, avec l’Espagne (gr.A), la Grèce (gr.B) et la Slovénie (gr.D).
Si la Nouvelle-Zélande, toujours sans la moindre victoire au compteur, est quasiment hors course, la situation est confuse dans ce groupe C pour les trois places à prendre derrière les Américains.
La Turquie se retrouve en posture délicate après sa défaite (58-64) face à l’Ukraine, qui s’est complètement relancée. Les Turcs, vice-champions du monde en 2010, ont été incapables de confirmer la bonne impression laissée contre les Etats-Unis.
Ils se sont montrés particulièrement maladroits et n’ont pas réussi à contrôler le jeune meneur remplaçant Olexandr Mishula (19 pts, dont 5/8 à trois points).
Les Turcs joueront probablement leur place en huitièmes de finale contre la Finlande, qui a échoué de peu devant la République dominicaine (68-74), malgré les 23 points et 9 passes décisives de Petteri Koponen.
La Slovénie a elle aussi continué son sans-faute (89-72), devant la Corée du Sud. Mais les coéquipiers de Goran Dragic (22 pts, 4 pds), très passifs en défense en première période, ont mis 25 minutes pour décrocher les Coréens.
A l’inverse, la Lituanie, vice-championne d’Europe en 2013, a commis un premier impair, face à l’Australie (75-82).
La défense australienne a provoqué un désordre monstre dans les rangs des Lituaniens (22 balles perdues), très légers au poste de meneur depuis le forfait de Mantas Kalnietis.
Largués à la pause (28-47), les Baltes sont bien revenus dans le troisième quart-temps avec un Ronaldas Seibutis en verve (21 pts), mais l’Australie a réagi à temps pour s’assurer cette victoire précieuse.
Le Mexique s’est donné une raison d’espérer une qualification pour les huitièmes de finale en dominant l’Angola (79-55), grâce aux 24 points d’Hector Hernandez.
 

AFP
Jeudi 4 Septembre 2014

Lu 172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs