Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la Confédération africaine, seul le WAC s’en sort Le MAS a perdu sa couronne et le CODM n’y a même pas cru




Coupe de la Confédération africaine, seul le WAC s’en sort Le MAS a perdu sa couronne et le CODM n’y a même pas cru
De nos trois représentants en Coupe de la Confédération africaine de football,  seul le WAC a pu tirer son  épingle du jeu et encore, c’était limite-limite, serions-nous tentés de dire. Mais on ne fera guère fine bouche devant la prouesse qui maintient en vie les Wydadis. Les Casablancais, en faisant l’essentiel d’un nul vierge, auront réussi du coup à intégrer le gotha africain en accédant aux phases de poules. 
Pour le MAS et le CODM par contre, les carottes sont bel et bien  cuites. Si pour les Meknassis  l’affaire était entendue dès le départ, de par le score insurmontable (3-0) de l’aller à Bamako où les hommes d’Abderrahim Taleb avaient bu la tasse jusqu’à la lie, on avait cependant, quelques espoirs quant au MAS qui, malgré les petites misères d’intersaison  que le club avait drainées (transferts, absences, sanctions disciplinaires, etc), gardait de sérieuses chances de figurer parmi les huit qualifiés.  D’autant plus qu’il allait en safari fort avantagé du but d’une victoire acquise quinze jours plus tôt à Fès. L’avance était certes petite mais elle conditionnait le vis-à-vis qui était mis sous pression. Mais que grosse a été la déception pour le tenant du titre ! Le club fassi a laissé des plumes et sa couronne à Dolisie au Congo face aux Léopards FC. Le malheur ne venant jamais seul «what was to happen, happened» (envahissement du terrain, arbitrage maison, la totale quoi ?) les Fassis supporteront la pénibilité de l’épreuve jusqu’à son terme en encaissant deux buts dont un penalty 12 minutes après le temps réglementaire, sifflé 4 minutes auparavant dans une ambiance de folie que vous imaginez des plus africaines et donc loin de l’esprit qui sied à cette compétition.
 Les Fassis subiront même l’humiliation la plus complète. En effet, quatre des leurs ont été expulsés dont trois (Samir Zekroumi, Omar Nemsaoui et Younès Youssoufi) après le penalty sifflé aux hors temps réglementaires de la partie et qui allait changer la donne. En outre, et pendant quelque 70 minutes, le MAS a dû jouer à 10, l’arbitre angolais Do Rosario Baltazar Romualdo ayant expulsé le capitaine d’équipe Rachid Dahmani un peu sévèrement selon le commentateur national sur place. On remarquera pour la dextérité à bien mener son affaire, « ô Senhor » Baltazar aura laissé le strict minimum de joueurs fassis (règlement FIFA) sur le terrain, histoire de faire tirer le penalty. Ecœurant !
D’un autre côté, le MAS de par son expérience africaine, aurait pu prévoir pareil scénario, d’autant plus que de par la gestion de son voyage, elles sont tant de choses à dire, pas très en phase avec les circonstances. 
A Meknès, le miracle n’aura pas eu lieu. Le CODM s’est fait éliminer par le Stade Malien à la régulière en étant tenu en échec (1-1). C’est Abdelali Semlali qui avait entretenu le mirage temps d’un court moment, avant que  Lamine Diawara en fin de première mi-temps ne ramène les choses à la normale en égalisant joliment. Le reste ne fut que bafouillage de crampons. Au final, le CODM malgré quelques bons moments dans cette rencontre n’a pas encore l’envergure requise pour pouvoir rivaliser avec les meilleurs.
Enfin, le WAC, avec un minimum de joueurs qualifiés à l’image du MAS (13 joueurs sur  la feuille de match) aura réussi à préserver son avance d’un but de l’aller que Khaliqui absent pour la circonstance avait réussi à Abidjan. Mais que ce fut dur ! Le Wydad a vendangé des occasions à tire-larigot et souvent durant la rencontre, il s’en est fallu de peu pour que l’AFAD ne revienne sur le score de l’aller. Au WAC, l’essentiel a été fait, et on souhaite le meilleur parcours pour notre ultime représentant dans cette compétition, d’autant plus qu’avec la phase des poules, il pourra recharger ses accus en proposant une liste CAF conséquente.
 
 

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 16 Juillet 2012

Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs