Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la CAF : Le WAC lorgne la pole position




Coupe de la CAF : Le WAC lorgne la pole position
Le Wydad donnera la réplique, ce samedi à partir de 22h30 au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, au Stade Malien pour le compte de la seconde journée de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).
Une confrontation de grande importance que les Rouge et Blanc aborderont avec la ferme intention de glaner ses trois points en vue de conforter leur place en haut du tableau et ce, après le nul, un but partout, forcé lors de la première manche à Dolisie face à l’équipe congolaise de l’AC.Léopards.
Pour cette rencontre, le coach wydadi Benito Floro Sanz disposera de l’ensemble de son effectif, hormis Mohamed Berrabeh, suspendu pour cumul de cartons jaunes. Quant au revenant Fabrice Ondama, il ne sera pas de la partie du fait qu’il n’a pas reçu à temps sa lettre de sortie du club saoudien d’Al Ittihad, idem pour Younès El Houassi qui se trouve encore au Qatar.
Des absences qui ne devraient pas perturber pour autant les desseins tactiques de l’entraîneur wydadi qui pourra compter sur des joueurs de valeur qui ont bien roulé leur bosse sur la scène continentale. Il est question même de faire jouer la nouvelle recrue des Rouges, Omar Nejdi, titularisé d’ailleurs lors du match des seizièmes de finale de la Coupe du Trône remporté par le WAC aux dépens du Chabab de Mohammedia.
Les Wydadis sont conscients de l’âpreté de la tâche face à un adversaire à cataloguer parmi les gros morceaux du football africain, sachant qu’il est lauréat de ce trophée en 2009, bien avant le FUS et le MAS, vainqueurs respectivement de cette C2 en 2010 et 2011. Les Maliens qui se trouvent depuis le début de la semaine à Rabat pour préparer cette rencontre –le Stade Malien a un contrat de partenariat avec le FUS- ne manqueront certainement pas de vendre cher leur scalpe, du fait qu’il y va de leur avenir dans ce concours. Défaite par deux buts à zéro lors de la première journée à domicile contre l’autre équipe malienne de Djoliba, la formation du Stade Malien cherchera à rectifier le tir. Au WAC, seul représentant du football national dans cette Coupe de la CAF après l’élimination du MAS, champion sortant, et du CODM, de déjouer ce scénario, surtout qu’il pourra compter sur son grand public qui se déplacera sans aucun doute en masse au Complexe Mohammed V.
En tout cas, les Wydadis se disent tous déterminés à remporter cette rencontre qui sera sifflée par un trio arbitral égyptien conduit par Mohammed Farouk qui sera secondé par Abou Sadate et Ahmed Samir.
L’autre match de ce groupe mettra aux prises à Bamako l’équipe de Djoliba et l’AC.Léopards, sachant que la troisième journée, prévue le début du mois prochain et qui marquera la fin de la phase aller, verra le WAC se déplacer au Mali pour jouer Djoliba, au moment où les Congolais de l’AC.Léopards  iront défier le Stade Malien.
Au groupe «A», le second acte est rehaussé par l’explication cent pour cent soudanaise entre El Hilal et El Merreikh, leaders avec 3 points chacun au compteur. Le deuxième match devra opposer Inter Clube du Congo à El Ahly Shandy du Soudan.
Par ailleurs, les clubs engagés dans la Ligue des champions aborderont en cette fin de semaine les péripéties de la quatrième journée. Au groupe «A», le bal devait être ouvert hier vendredi par la rencontre entre l’Association sportive de Chlef d’Algérie (4ème avec 0 pt) et Sunshine Stars du Nigeria (2ème avec 4 pts). Samedi, place au choc tunisien entre l’Etoile du Sahel (3ème avec 4 pts) et l’Espérance (1er avec 9 pts), tenant du titre et qui pourra dès cette manche obtenir son ticket pour les demi-finales au cas où elle s’imposerait au stade olympique de Souss.
Au groupe «B», les deux rencontres à l’ordre du jour auront lieu dimanche. Les Ghanéens de Berekum Chelsea (3èmes  avec 4 pts) accueilleront les Egyptiens d’Al Ahly, leaders (9 pts) avec trois victoires en autant de sorties et qui sont bien partis pour atteindre le dernier carré de la compétition. Ce qui n’est pas le cas de l’autre club égyptien du Zamalek, bon dernier (0 pt), qui vient de s’attacher les services de l’entraîneur brésilien Jorvan à la place de Hassan Chehata. Le club cairote sera à la rude épreuve des Congolais du TP Mazembe, deuxièmes avec quatre unités au compteur.

MOHAMED BOUARAB
Samedi 18 Août 2012

Lu 917 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs