Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la CAF : Le WAC confirme en cartonnant




Coupe de la CAF : Le WAC confirme en cartonnant
Le Wydad a réussi son entrée en matière en compétition continentale. Les Rouges sont parvenus, samedi au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, à surclasser l’équipe libérienne d’Invincible sur le score de 4 à 1 et ce, pour le compte du match retour du second tour de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).
Les Wydadis savaient fort bien que leur mission ne serait pas difficile dans la mesure où ils avaient fait l’essentiel au cours de la première manche à Monrovia en s’imposant sur la marque de deux buts à zéro. Une victoire qu’il fallait donc confirmer à la maison et les coéquipiers de Nadir Lamyaghri n’ont pas manqué leur sortie, produisant un football épousant qualité et efficacité. Reste à préciser que l’adversaire était bien loin d’être une foudre de guerre, mais il est toujours bon signe d’entamer un concours par un  large succès, ce qui devra booster davantage le moral du groupe. Le festival des buts a été annoncé dès la demi-heure de jeu, sachant que le Wydad n’a pas eu besoin d’un round d’observation pour porter le danger dans le camp adverse. Ainsi, sur un service du Congolais Lys Mouithis, buteur à l’aller, Mohcine Iajour a ouvert la marque sur un tir croisé à la 27ème minue, saisissant d’ailleurs cette explication pour prouver que sa place est parmi le onze type et non pas dans le banc des réservistes.
Les Libériens ont remis les pendules à l’heure à la 52ème mn grâce à Herron qui a profité d’un cafouillage en pleine surface de réparation. L’égalisation a piqué au vif les joueurs wydadis qui se sont repris pour dominer leur adversaire dans tous les compartiments du jeu. Et il était tout à fait logique qu’ils arrivent à doubler la mise par l’intermédiaire de Hicham El amrani qui n’a eu que pousser le ballon au fond des filets (65è), avant que Bakare Koune ne corse l’addition à la 77ème minute. Le quatrième but a été signé Younès Houassi, entré en cours de jeu (88è).
Une qualification aux huitièmes de finale somme toute logique du WAC, finaliste malheureux de la précédente édition de la Ligue des champions, qui nourrit l’espoir légitime d’aller le plus loin possible dans cette C2 continentale dont les deux derniers titres sont détenus par des clubs marocains, le FUS en 2010 et le MAS en 2011.

M.BOUARAB
Lundi 9 Avril 2012

Lu 305 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs