Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la CAF : Début en fanfare du WAC et du CODM




Ils l’ont voulu, ils l’ont accompli. Le WAC et le CODM ont réussi l’entame parfaite, regagnant la maison avec une précieuse victoire à l’extérieur et ce, pour le compte du match aller du second tour de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Les Meknassis se sont imposés sur la marque de deux buts à zéro, vendredi à Conakry aux dépens de FC Séquence, tout comme les Casablancais vainqueurs, sur ce même score le lendemain samedi à Monrovia, des Libériens d’Invincible.
L’équipe meknassie s’est imposée grâce aux réalisations de Camara à la demi-heure du jeu et Salah Eddine Khlifi à la 76ème minute.  Quant au Wydad, les buteurs de la partie, qui a vu le retour d’ El Khaliqui, Skouma et  Benkajane, ont été Lys Moutihys et Mohcine Iajour ayant débloqué la situation respectivement à la 76è et 80èmes minutes du jeu, sachant que l’arbitre a compté sept minutes d’extra times.
Un début ponctué d’un plein succès pour les deux clubs marocains dans cette C2 continentale, épreuve dont les deux derniers lauréats sont le FUS de Rabat en 2010 et le Moghreb de Fès en 2011. Une première manche parfaitement négociée, ce qui devra permettre aux Wydadis et Codémistes d’envisager la seconde d’ici une quinzaine de jours à domicile dans de bonnes dispositions. A moins d’une surprise de taille, le match retour de ce tour de chauffe ne devra être qu’une simple formalité pour les deux représentants du football national dans ce concours pour qui les choses sérieuses ne devront commencer qu’au prochain cap. Ainsi, le CODM devra hériter soit des Burkinabés de l’Etoile Filante, soit des Ivoiriens de l’ASEC Mimosas, sachant que ces deux formations se sont neutralisées, samedi à Ouagadougou, deux partout.  Quant au WAC, il devra donner la réplique au vainqueur du match qui oppose l’équipe gambienne de Gamtel à son homologue malienne du Real Bamako.
Il convient de rappeler qu’en Ligue des champions, le Raja de Casablanca et le Moghreb de Fès devaient faire leur entrée hier dimanche, toujours pour le compte du match aller du deuxième tour.  Les Verts ont donné le ton à la formation ghanéenne de Chelsea Berekum, alors que les Fassis, auréolés de leur tout dernier trophée de Super Coupe d’Afrique, se sont mesurés aux Guinéens du Horiya Conakry.

MOHAMED BOUARAB
Lundi 26 Mars 2012

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs