Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la CAF : Le FUS égal à lui même à Marrakech




Le FUS s’est emparé de la tête du classement du groupe B en battant le KACM par  trois buts à un, sur sa propre pelouse, vendredi soir, pour le compte de la troisième journée de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). 
Une rencontre tant attendue par le public des deux clubs puisque la victoire permet au vainqueur de faire un grand pas vers les demi-finales. Ainsi, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette confrontation l’affiche de la journée : le public s’est déplacé en grand nombre pour soutenir les deux équipes, l’état de la pelouse était impeccable et toutes les dispositions sécuritaires ont été prises pour garantir la réussite de cet événement. Le seul hic était la chaleur puisqu’à l’heure du coup d’envoi, 21h, le mercure annonçait 39°.
Pour ce qui est de la rencontre, elle n’a pas atteint le niveau escompté, mais le suspense a duré jusqu’au sifflet final. A la 27e minute, El Gnaoui donne l’avantage aux siens suite à un penalty sifflé par l’arbitre guinéen de la partie. Quelques secondes avant la pause, El Fakih égalise, lui aussi, sur penalty. De retour des vestiaires, ce sont les hommes de Regragui qui ont maîtrisé le jeu de bout en bout, marquant à deux reprises par le biais d’abord de Benjelloun à la 47e puis Fouzir à la 67e minute. A 3 à 1 les carottes étaient cuites et les locaux furent incapables de réagir pour ne serait-ce que réduire l’écart. 
Lors de la conférence de presse d’après-match, l’entraîneur du KACM, Hassan Benabicha, n’a pas caché sa déception suite à la manière avec laquelle ses éléments ont disputé la rencontre, reconnaissant que le FUS est une grande équipe et que ses joueurs ont beaucoup de talent. Il a ajouté que le départ de certains joueurs et l’arrivée d’autres n’ont pas été pour aider l’équipe dans son parcours continental, arguant que la liste envoyée à la CAF, qui ne peut subir que quelques changements, a beaucoup handicapé les équipes qui n’ont pas bénéficié de bons recrutements lors du mercato estival. Il a tout de même déclaré que le club garde ses chances de qualification en demi-finale et qu’il est capable de gagner des points lors des trois matchs qui restent à disputer. 
Pour sa part, l’entraîneur du FUS, Walid Regragui, s’est dit satisfait du résultat et du rendement de ses joueurs, rappelant que les jeunes ont donné ce qu’il attendait d’eux et que ce résultat allait aider le groupe à aller le plus loin possible dans cette compétition. Evoquant le sujet des transferts, Regragui a souligné que certains clubs demandent des sommes colossales, ce qui constitue un problème pour les autres.
 

Sellami adjoint de Renard

Pressenti comme entraîneur de l’équipe nationale olympique, Jamal Sellami a finalement été nommé adjoint d’Hervé Renard sur le banc de l’équipe nationale des joueurs locaux, rapporte le site lionsdelatlas.net.
La FRMF a également annoncé que l’ancien entraîneur du Difaâ d’El Jadida va rejoindre la direction technique nationale (DTN). L’ancien coach du FUS et du HUSA a signé un contrat jusqu’en 2018, ajoute la même source.

Khalil Benmouya
Lundi 18 Juillet 2016

Lu 761 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs