Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe arabe des clubs de football : Le Raja taille en pièces le club de Bizerte




Coupe arabe des clubs de football : Le Raja taille en pièces le club de Bizerte
Le Raja a réussi de la plus belle manière son entrée en matière en Coupe arabe des clubs de football. Les Verts n’ont pas trop fait dans les détails en accueillant, samedi au complexe Mohammed V à Casablanca, l’équipe tunisienne de Bizerte, scellant le sort du match aller du premier tour sur le score large de 4 buts 0.
Une écrasante victoire, avec la manière qui plus est, faite pour gonfler à bloc le moral du groupe. Il est vrai que le Raja connaissait peu de chose sur son adversaire, sauf qu’il est vice-champion de la Tunisie, statut qui lui vaut d’être catalogué parmi les grosses écuries du football tunisien aux côtés des cadors de la trempe de l’Espérance, du Club Africain, de l’Etoile du Sahel ou encore du CS.Sfaxien.
Pour cette confrontation, le Raja l’a abordée pied au plancher, n’ayant eu besoin du round d’observation. D’entrée de jeu, les protégés de Mhamed Fakhir ont porté le danger dans le camp adverse, se créant une multitude d’occasions qui, concrétisées, l’addition aurait pu être beaucoup plus salée que ce qu’elle a été.
Une fois encore, c’est l’inévitable Mohcine Iajour qui est parvenu à brûler la politesse à l’arrière-garde du CAB pour ouvrir le score dès la 17ème minute sur un tir croisé à ras de terre.  Une réalisation qui a débloqué la situation pour que les Verts déroulent de plus belle au grand bonheur de leur supporteurs qui n’ont pas manqué de donner de la voix tout au long de la partie.
Les Rajaouis n’ont pas lâché prise, cherchant à tuer le match dès le first half. Ils ont doublé la mise cinq minutes avant de regagner les vestiaires, toujours grâce à l’international Iajour, cette fois-ci sur un coup de pied arrêté.
Ayant bouclé la première mi-temps sur la marque de deux buts à zéro, le Raja ne pouvait espérer mieux.  Le club de Bizerte coaché par Youssef Zaoaoui n’a pu trouver la potion susceptible de stopper la machine des Verts qui tournait à plein régime et qui était bien partie pour faire davantage de dégâts dans le camp adverse. Résultat des courses : deux autres buts pour les Casablancais, un troisième de toute beauté à mettre à l’actif d’Abdelilah Hafidi (79è) et un quatrième signé le réserviste de luxe Hamza Abourazzouk à dix minutes de la fin du temps réglementaire.
Le Raja, vainqueur de cette épreuve dans son ancienne formule lors de l’édition de 2006, a sorti le match parfait, confirmant son bon état de santé et sa suprématie affichée au niveau local. Forts d’une avance de quatre buts, les Rajaouis aborderont le match retour le 25 novembre prochain à Bizerte dans de parfaites dispositions. Au cas où le Raja se qualifierait, il rejoindrait la formule des groupes dans une compétition, certes, officieuse, mais qui rapportera un joli pactole à la caisse du club.

MOHAMED BOUARAB
Lundi 22 Octobre 2012

Lu 776 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs