Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup de filet antiterroriste maroco-espagnol

Arrestation d'un membre d'une cellule terroriste aux environs de Nador et de trois de ses complices à Sebta




Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire, a procédé mardi, en coordination avec les services de sécurité espagnols, à l'arrestation d'un membre d'une cellule terroriste à Farkhana, aux environs de Nador, parallèlement à l'arrestation de trois autres complices à Sebta.
Parmi les trois complices figurent un ancien détenu à Guantanamo qui avait combattu dans les rangs de l'organisation «Al-Qaïda» en Afghanistan, et le frère d'un combattant qui avait perpétré en 2013 un attentat suicide contre une caserne militaire en Syrie moyennant un camion piégé, indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, ajoutant que les membres de cette cellule terroriste s'activaient dans le recrutement de volontaires pour combattre dans les rangs de l'organisation dénommée «Etat islamique» en Syrie et en Irak.
Cette opération s'inscrit dans le cadre de la coopération entre les services de sécurité marocains et espagnols, face à l'amplification de la menace terroriste que représente l'organisation dite «Etat islamique» pour la stabilité du Royaume et de ses alliés, précise la même source.
Le mis en cause sera déféré devant la justice dès l'achèvement des investigations menées sous la supervision du Parquet général compétent, conclut le communiqué.
Il convient de rappeler que l'Espagne s'est dotée récemment d'une législation lui permettant de poursuivre les activités d'endoctrinement y compris sur Internet, afin de mieux lutter contre l'embrigadement de candidats au jihad.
Le pays, qui avait été victime en mars 2004 des attentats islamistes les plus meurtriers jamais commis en Europe -- des attentats à la bombe ayant entraîné 191 mots dans des trains de banlieue à Madrid -- reste pour l'instant moins exposé que la France par exemple, avec moins de 200 combattants jihadistes répertoriés dans les rangs de l'Etat islamique.
A signaler, par ailleurs, que le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, et le ministre délégué à l'Intérieur, Cherki Drais, se sont rendus, lundi, au siège du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) et ont félicité les services de sécurité pour leurs efforts «colossaux et continus pour faire face à la menace terroriste et mettre en échec tous les plans destructeurs visant à porter atteinte à la sécurité et la stabilité du Royaume».
Au cours de cette visite, les deux ministres qui étaient accompagnés du directeur général de la sûreté nationale et de la surveillance du territoire national, ont transmis, dans des allocutions, à l'ensemble du personnel du BCIJ «l'affection et la bénédiction de S.M le Roi Mohammed VI et la Haute sollicitude et l'intérêt particulier dont le Souverain a toujours entouré les différents services de sécurité», indique un communiqué du ministère de l'Intérieur.
Lors de cette visite, qui intervient au lendemain de l'opération menée avec succès par le BCIJ en démantelant un dangereux réseau terroriste (18 février 2016), les deux ministres ont exhorté le personnel du BCIJ et l'ensemble des services de sécurité à relever le niveau de vigilance et de mobilisation, et à déployer tous les efforts pour garantir la sécurité et assurer la quiétude aux citoyens.
Ils ont également exprimé la détermination du ministère de l'Intérieur à continuer à apporter toutes les formes de soutien nécessaire au BCIJ, à déployer tous les efforts pour garantir la réussite de ses missions et à aplanir toutes les difficultés auxquelles il pourrait faire face, ajoute le communiqué.
Pour sa part, le directeur général de la sûreté nationale et de la surveillance du territoire national a exprimé sa profonde gratitude pour cette louable initiative et pour le soutien du ministère de l'Intérieur au corps de la sûreté nationale.
Il a prié, à cette occasion, les deux ministres de transmettre, au nom de l'ensemble du personnel du BCIJ et du corps de la sûreté nationale, leurs sentiments de fidélité et de loyalisme à SM le Roi Mohammed VI, réaffirmant la détermination de tous les services de sécurité à persévérer dans leurs efforts visant à prémunir le pays contre tout danger et garantir sa stabilité sous la Sage conduite de Sa Majesté le Roi, poursuit le communiqué.
Le ministre de l'Intérieur et la délégation l'accompagnant ont effectué une visite dans les différents services du BCIJ, et des explications leur ont été fournies sur la dernière opération qui a permis la saisie de plusieurs types d'armes et de munitions.

Mercredi 24 Février 2016

Lu 2066 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs