Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d’envoi du Festival du film de Fès : Trois jours d’émotions et de partage




Coup d’envoi du Festival du film de Fès : Trois jours d’émotions et de partage
La troisième édition du Festival du film de Fès démarre aujourd’hui. Organisée à l’initiative de l’Institut français, en partenariat avec l’Association Soleil de Fès, cette manifestation cinématographique se tient du vendredi 23 au dimanche 25 novembre courant au cinéma Rex. Trois jours d’animation sous le signe des « Emotions et sentiments ».  
Pour la troisième édition de ce rendez-vous dédié au cinéma, les organisateurs invitent professionnels, amoureux de cinéma et curieux à un grand moment d’évasion et surtout de partage autour de ces deux thématiques très présentes au cinéma depuis ses origines. Au point d’en devenir la substance essentielle.
Le propre du cinéma n’est-il pas de nous transmettre des émotions, de nous faire entrer dans la vie des autres, avec leurs heurs et malheurs ? Pour les organisateurs, cela ne fait aucun doute. Et pour cause : on ne saurait rester indifférent aux histoires de famille, aux histoires d’amour, souvent contrariées par des revers de fortune imprévus, aux catastrophes, aux trahisons, aux injustices, aux amitiés déçues ou encore aux difficultés imprévues que le cinéma nous offre en partage.
Cette troisième édition sera marquée par la projection de six longs métrages d’excellente facture, à l’instar de « La cinquième corde ». Cette production marocaine de la réalisatrice Selma Bargarch donnera le coup d’envoi de cette manifestation ce soir, au cinéma Rex. Ce film raconte la passion d’un jeune Marocain pour la musique. Malek, interprété par le comédien Ali Esmili est âgé de 18 ans et rêve de devenir luthiste. Mais il n’en est pas question pour sa mère qui lui demande de suivre un cursus universitaire « normal ». Rien n’est perdu pour ce jeune homme dont l’oncle, un maître musicien, promet de lui apprendre le secret de la cinquième corde.
Les passionnés du cinéma américain auront le plaisir de (re) découvrir le classique « Mirage de la vie », sorti en 1959, et réalisé par Douglas Sirk.
Autres films figurant au programme de ce rendez-vous, les longs métrages « Femmes du Caire » de Yousry Nasrallah (Egypte, 2009), « Tous les autres s’appellent Ali » de Rainer Fassbinder (Allemagne, 1973), « La femme d’à côté » de François Truffaut (France, 1981) et « Loin du paradis » de Todd Haynes (Etats-Unis, 2002).
Il est à noter que les projections seront suivies d’une séance d’échange avec des critiques, professionnels et le public. Un moment de partage au cours duquel l’assistance débattra des différents aspects esthétiques et thématiques des films projetés dans le cadre de cette troisième édition. Une belle occasion de refaire du cinéma en décortiquant et en analysant les thématiques, approches et visions portées par chacun des films. Les productions sélectionnées étant réalisées à des périodes allant des années 1959 à 2011. Et donc forcément éloignées sur certains points.
Soulignons que toutes les projections ont lieu au cinéma Rex de la capitale spirituelle.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 23 Novembre 2012

Lu 427 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs