Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d’envoi du Festival de Chefchaouen : La Cité bleue en fête




Coup d’envoi du Festival de Chefchaouen : La Cité bleue en fête
Douze groupes et artistes venant du Maroc, d’Espagne, d’Amérique latine et d’autres horizons participent à la septième édition de l’Alegria Festival de Chefchaouen dont le coup d’envoi sera donné ce soir dans la charmante cité bleue.
Organisée par l’Association Alegria Chamalia, en partenariat avec l’Agence pour la promotion et le développement du Nord, cette septième édition sera marquée par deux rencontres musicales exceptionnelles. La première réunira ce soir sur la place historique Ota Hammam deux grandes artistes: Samira Kadiri et Rocio Marquez.
La seconde rencontre interviendra samedi 10. Avec Marcel Khalifé du Liban et Naziha Meftah, artiste chaounie de renommée internationale, qui se donneront la réplique sur la grande scène Alegria.
Participent aussi à cet événement culturel et artistique, les groupes et artistes Akhawat El Fane Assil, Othman El Kheloufi Band, Mazagan, Vetusta Morla, Troba Kung Fu, Ojos de Brujo, Barry et Asere.
Outre le chant et la musique, il est également prévu au programme de ce rendez-vous, une exposition de peinture, des ateliers de création artistique pour handicapés, des représentations théâtrales avec la Compagnie chaounie de Hamid Boukili, le Karlik Teatro, un spectacle de marionnettes ainsi que le cinéma.
 «Favoriser la promotion de la ville et de la région, à travers des activités culturelles et artistiques conçues autour de la diversité et la modernité est le but que nous cherchons», avait déclaré Othmane Alami, lors d’une rencontre tenue récemment à Chefchaouen. Et au cours de laquelle, le président de l’Association Alegria Chamalia avait exposé les grandes lignes de cette édition.
La démarche globale d’Alegria Festival de Chefchaouen, qui se tient du 8 au 10 juillet, « aspire à mettre en exergue, sous forme de dialogue et de regards croisés, la diversité qui caractérise notamment les deux rives de la Méditerranée par les Royaumes du Maroc et de l’Espagne, ainsi que les pays d’Amérique latine qui revendiquent leur droit à la diversité culturelle, géographique et historique comme patrimoine universel », soulignent les organisateurs.

ALAIN BOUITHY
Jeudi 8 Juillet 2010

Lu 452 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs