Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d’envoi du Festival Gnaoua musiques du monde




La Cité des Alizés s’est parée de ses plus beaux atours pour accueillir la 19ème édition du Festival Gnaoua musiques du monde d’Essaouira dont le coup d’envoi sera donné aujourd’hui. Cette manifestation culturelle et artistique d’envergure internationale, qui se tient du 12 au 15 mai, transformera Essaouira en un forum artistique, où genres musicaux des quatre coins du monde se prêtent volontiers à l’exercice de la fusion avec l’art gnaoui.
Durant quatre jours, toute la ville et ses visiteurs vibreront aux rythmes de la musique gnaouie, cette musique populaire, grand public, revalorisée en grande partie grâce à ce festival international. Essaouira plongera dans une sorte de transe collective à l’occasion de cet événement qui a pris sa place parmi les fameux festivals internationaux.
Organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 19ème édition du Festival Gnaoua musiques du monde rendra hommage aux anciens et aux enfants prodiges de la ville, feus Mahmoud Guinea et Tayeb Saddiki, ainsi qu’au Sénégalais Doudou N’diaye Rose.
Ce festival défend l’ancrage africain du Maroc à travers cette culture. Et c’est bien pour cela qu’avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), les organisateurs consacrent un forum à l’Afrique pour la 3ème année consécutive.
Le festival proposera cette année encore une programmation jazz et world music de grande facture pour les mélomanes et les centaines de milliers de fidèles de ce rendez-vous à l’ambiance unique.
De Randy Weston à Jamaaladeen Tacuma, Christian Scott et Jeff Ballard Trio, le festival sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir de grands noms du jazz, des artistes qui ont redéfini ce genre musical en développant un style unique, en proposant une vision intelligente selon une culture, un vécu, un besoin.
Les mélomanes retrouveront aussi les passionnants Hoba Hoba Spirit et découvriront, dans cette veine énergique, Blitz the Ambassador.  Au programme du festival figure aussi la 5ème édition du Forum des droits de l’Homme placée sous le thème "Diasporas africaines : racines, mobilités, ancrages" et qui vient rappeler l’attachement du Maroc à son africanité, avec la participation d’un panel d’intervenants émérites.
Toujours en marge de la programmation musicale, la ville vibrera aux rythmes de l’art et de la culture. L’hommage aux anciens sera ainsi mis en lumière par le travail du talentueux Hassan Hajjaj à travers une exposition intitulée "Colors of Gnaoua".
Le festival baissera le rideau sur un concert hommage rendu à Tayeb Saddiki, grand témoin et acteur de l’avènement de groupes qui ont révolutionné la musique marocaine pendant les années 70 tels que Nass El Ghiwane, Lamchaheb ou Jil Jilala.

Jeudi 12 Mai 2016

Lu 798 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs