Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d’envoi du 16ème Festival de la musique andalouse : Fès s’offre un florilège des plus beaux chants




La 16ème édition du Festival de Fès de la musique andalouse s’est ouverte, mardi en nocturne, avec des florilèges des plus beaux chants et des partitions des Mizanes “Mazmoum” et “Kaim Nesf Raml Lmaya “.
L’orchestre Nassim Al Andalous d’Oujda accompagné de l’artiste algérienne Lamyae Lemadeni, ainsi que la troupe feu Lebrihi sous la direction du maître Anas El Attar ont replongé les mélomanes dans un passé lointain, et ce grâce aux philtres dont seule la musique en possède les fulgurances.  Ces artistes ont ainsi réussi à offrir un florilège de leurs plus belles chansons à un public qui a, le temps d’une soirée, apprécié la douceur d’une musique puisant ses racines dans la richesse et la diversité de la culture andalouse.
Ces figures emblématiques et porteuses du flambeau de la musique andalouse ont eu de la peine à achever leur concert puisque à plusieurs reprises ils ont dû céder aux sollicitations insistantes du grand public pour une ultime “Prose tranchante”.
La cérémonie d’ouverture de ce rendez-vous artistique organisé sous le signe “Tous pour soutenir la question du Sahara marocain”, a été rehaussée par le vernissage d’une exposition inédite proposant un voyage artistique dans l’immense œuvre du virtuose et chantre de la musique andalouse, feu Moulay Ahmed Loukili.
Des prestations de qualité musicale figurent ainsi au programme de cette édition qui réunira pour la première fois la troupe de musique andalouse de Rabat, dirigée par le maître Driss Guedira, ainsi que d’autres groupes relevant notamment de Tétouan, Tanger, Oujda et Fès.
Des Orchestres de musique andalouse d’Algérie, de France et d’Espagne, aussi connues les unes que les autres, viendront, elles aussi, s’associer à ce festival qui se poursuivra jusqu’au samedi prochain.
Une table ronde sous le thème “l’ouverture de la culture marocaine sur le monde, la musique andalouse en exemple”, sera à cette occasion animée par des chercheurs spécialistes de ce patrimoine.
La 1-ère édition de ce festival avait été organisée en 1939 par le service de la culture et des arts et la seconde en 1969 par le ministère de la culture et de l’enseignement originel, en collaboration avec la ligue des pays arabes. 

MAP
Vendredi 4 Mars 2011

Lu 352 fois


1.Posté par merciiiiiiiii le 16/04/2011 23:51
je tiens à vous remecier pour cet article, une petite remarque n'altérera nullement votre travail, c'est que le mazmoum n'est un mizan c'est un mode( naghma) et merciiii

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs