Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d’envoi du 11ème Festival international du film d’animation de Meknès : “Allez Raconte !” ouvre le FICAM




Coup d’envoi du 11ème Festival international du film d’animation de Meknès : “Allez Raconte !” ouvre le FICAM
Le coup d’envoi du 11e Festival international de cinéma d'animation de Meknès (FICAM) a été donné vendredi par la projection du film «Allez Raconte!» du réalisateur français Jean-Christophe Roger.
Inspiré de la bande dessinée de Lewis Trondheim et José Parrando, ce film d’1h17 met en scène Laurent connu pour raconter si bien les histoires au point que ses enfants décident un jour de l’inscrire à un concours télévisé de papas conteurs.
Des histoire où se mêlent imagination, futur, richesse de la langue française… “Et voilà les papas conteurs qui s’emballent, c’est une avalanche de lutins, de machines à tuer les héros, de princesses, de dinosaures et d’extraterrestres ! Mais qui sera le meilleur? Momo, le papa musicien? Hubert, le papa je-sais-tout ? Jean-Pierre qui dit plein de gros mots ? Eric, le terrible papa manipulateur, menteur, tricheur… sans scrupules?!  Et si celui-ci gagnait…”, suggère le synopsis.
Plusieurs activités figurent au menu de cette onzième édition, organisée par l’Institut français de Meknès et Les Conserves de Meknès. Il s’agit notamment des ateliers (bande-annonce, composition musicale), projets pédagogiques, projections (scolaire, famille, grand public et professionnels), des rencontres (grand public et professionnels) sur «Les coulisses de la création», «L’avenir en image», ainsi que trois expositions dont une en hommage à Abdelkrim Ouazzani, actuel directeur de l’Institut national des Beaux-Arts de Tétouan.
«Liens entre illustration et cinéma d’animation: l’école russe » est le thème de cette édition, qui se tient jusqu'à 20 avril courant dans huit lieux différents. Il faut dire que «le cinéma d'animation russe, comme le démontre la programmation de cette année a pour modeste ambition de démontrer la diversité du cinéma d’animation qui puise sa force dans son patrimoine oral, littéraire et culturel, tout en étant contemporain, novateur, inventeur de formes », souligne Mohamed Beyoud, directeur artistique du Festival. Qui connaît, cette année, la participation d’une figure internationale de l’animation, Alexandre Petrov auquel le Festival rend hommage.
Oscar en 1999 pour son film «Le vieil homme et la mer», l’illustre réalisateur russe donnera une leçon de cinéma autour de la peinture animée. Une rétrospective de ses chefs-d’œuvres en peinture animée, sera aussi présentée au cours de ce rendez-vous. Le public appréciera en l’occurrence «Le vieil homme et la mer», «La sirène», «Le rêve d’un homme ridicule» et «La vache».
Le festival rendra un second hommage à l'artiste Abdelkarim Ouazzani, actuel directeur de l'Institut national des Beaux- Arts de Tétouan, dont «l’univers artistique offre de belles possibilités d’adaptation en films d’animation», soulignent les organisateurs.
Enfin, le public amateur de film d’animation aura l’honneur de voir des certaines productions en avant-première, donnant ainsi à ce Festival une autre dimension. 

ALAIN BOUITHY
Lundi 18 Avril 2011

Lu 362 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs