Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d'envoi à Marrakech du Festival du Théâtre Royal international de la comédie




Coup d'envoi à Marrakech du Festival du Théâtre Royal international de la comédie
Le coup d'envoi de la 1ère édition du Festival international du Théâtre Royal de la comédie, a été donné vendredi soir, avec la participation de one-man-show, de duos et de troupes humoristes.
Initiée par le conseil communal de la ville de Marrakech, et placée sous le thème "De la création comique, parlons-en", cette manifestation culturelle vise à promouvoir la comédie et encourager les jeunes comédiens afin de leur défricher le terrain pour embrasser une carrière humoristique professionnelle, et d'enclencher une nouvelle dynamique de l'animation culturelle dans la cité ocre.
Les humoristes qui se produiront sur la scène du Théâtre Royal, représentent différentes régions du Maroc et les différents affluents de la culture marocaine dont la comédie amazighe, a indiqué la directrice du Théâtre Royal, Ilham Abarro. Et de poursuivre que les organisateurs de cet événement culturel ont concocté un programme riche et varié qui comporte des représentations sur scène de pièces théâtrales comiques, une conférence qui trace les jalons d'un genre théâtral comique engagé, outre des spectacles comiques d'humoristes en herbe qui se produiront côte à côte avec des artistes ayant acquis la célébrité dans ce genre théâtral.
"Nous avions prévu aussi de rendre hommage au grand comédien Mohamed Benbrahim, malheureusement, le destin en a voulu autrement et le défunt est parti sans pouvoir jouir de ce moment de reconnaissance envers un artiste qui a consacré sa vie à divertir les gens, et s'est dévoué corps et âme au cinéma et théâtre", a ajouté Mme Abarro.
Cette édition sera rehaussée par la présence de vedettes de la comédie marocaine et égyptienne dont Mohamed Khiari, Majda Zaki et Ahmed Badir ainsi que le directeur du théâtre national égyptien.
La première journée de cet événement culturel a été marquée par la représentation sur scène de la pièce comique "El Mahdi Al Harfa" de la troupe Nawariss Mogador du théâtre et du cinéma (Essaouira).
Le public a pu apprécier pendant presque une heure, une pièce de théâtre qui retrace de façon comique les conditions de vie pénibles de certaines catégories d'artistes au Maroc.
"El Mahdi Al Harfa", lauréate du premier prix dans les éliminatoires provinciales d'Essaouira du théâtre amateur, est mise en scène par un jeune amoureux du théâtre : Yasser Daief.

MAP
Lundi 27 Mai 2013

Lu 344 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs