Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Côte d'Ivoire: inquiétude sur la manière


L'entrée en lice est toujours compliquée



Côte d'Ivoire: inquiétude sur la manière
Grand favori de la CAN-2013, la Côte d'Ivoire a assuré l'essentiel en remportant son premier match, mardi face au Togo (2-1), mais sans donner aucune garantie au vu d'un jeu très laborieux, d'un rythme empesé et d'un Drogba transparent.
La victoire des Eléphants a été arrachée à la 88e minute sur un but de Gervinho, servi par un coup franc de Yaya Touré et profitant d'une sortie ratée du gardien togolais, Agassa.
Or, il y a des victoires qui font du bien davantage au classement qu'au moral, sachant que la manière, si elle ne fait pas gagner un match à elle seule, apporte une certaine sécurité sur le moyen terme.
Ce fut une prestation en demi-teinte "loin d'être la meilleure, a lâché le sélectionneur Sabri Lamouchi. Je dirais même que c'était la pire depuis que je suis à la tête de la sélection". "Je ne suis pas certain qu'on la mérite", a même dit le technicien au sujet de la victoire.
"C'est toujours facile de dire ça quand on a les trois points, mais la vérité était là", a abondé son homologue Didier Six en commentant les propos de Lamouchi.
Ce qui a frappé, c'est le manque de rythme des Eléphants (à l'exception d'un Gervinho déchaîné). "On n'a pas vu une grande équipe de Côte d'Ivoire, a souligné l'attaquant togolais Jonathan Ayité. Je m'attendais à beaucoup plus de rythme de la part des Ivoiriens, mais il faisait extrêmement chaud, ce qui explique le manque de rythme".
L'entrée en lice est toujours compliquée. Les équipes et notamment les grandes mettent souvent du temps à entrer dans la compétition, comme l'ont montré les scores serrés depuis le début du tournoi sud-africain.
Et le statut d'hyper-favori des Eléphants leur a aussi imposé une grosse pression, alourdie par la défaite aux tirs au but lors de la dernière édition: tout autre résultat qu'une victoire finale sera considéré comme un nouvel échec.
De quoi inhiber ou crisper les joueurs? Il a manqué "de la confiance, de l'application, de la concentration", selon Lamouchi, qui déplore les passes ratées et les "erreurs défensives".

Programme
Groupe D (2ème journée)
Samedi
Rustenburg à 15h00: Côte-d’Ivoire Tunisie
Rustenburg à 18h00:  Algérie-Togo

Libé
Samedi 26 Janvier 2013

Lu 130 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs