Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coopération maroco-belge : l’agriculture et l’eau, secteurs prioritaires dans la région Souss-Massa-Drâa




Coopération maroco-belge : l’agriculture et l’eau, secteurs prioritaires dans la région Souss-Massa-Drâa
A l’occasion du 45ème anniversaire de la coopération entre les Royaumes du Maroc et de la Belgique,  et vu l’importante concentration de cette coopération dans la région Souss-Massa-Drâa,  depuis les années quatre-vingt-dix,  le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa a organisé une rencontre régionale à Agadir en partenariat avec l’Ambassade de la Belgique à Rabat.  
L’objectif de cette réunion, à laquelle ont participé les institutions partenaires clés de la coopération belge,  était de faire le bilan de cette coopération dans la région et d’engager une réflexion sur l’avenir de celle-ci et notamment en ce qui concerne les secteurs retenus dans le Programme Indicatif de coopération (PIC) maroco-belge pour la période 2010-2013, à savoir, l’agriculture et l’eau.  Et à ce sujet, Brahim Hafidi, président du Conseil régional nous a dit : «Aujourd’hui, nous avons eu une rencontre d’évaluation de la coopération maroco-belge au niveau de la région Souss-Massa-Drâa. C’est l’évaluation de 45 années de coopération. Et donc, on a écouté plusieurs exposés qui ont présenté des projets de développement rural, notamment dans la zone du grand Ouarzazate».
Il est à rappeler que le Maroc a été parmi les premiers partenaires de la coopération belge. En effet, la première convention générale de coopération technique entre les deux Royaumes a été signée le 25 avril 1965 et la dernière convention générale de coopération a été signée à Bruxelles en juin 2002. Cette convention tient compte, à la fois,  des principes de concentration géographique et sectorielle inscrits dans la loi du 25 mai 1999 relative à la coopération internationale belge et des modifications intervenues suite à la création de la Coopération technique belge (CTB), l’agence chargée de l’exécution de la coopération bilatérale directe  belge.
Lors de la 18ème session de la Commission mixte de coopération entre la Belgique et le Maroc, tenue à Rabat les 23 et 24 novembre 2009, le Programme Indicatif de coopération (PIC) 2010-2013 a été adopté. Une enveloppe de 80 millions d’euros, sous forme de don, a été réservée au financement d’interventions de coopération et principalement dans deux secteurs prioritaires (l’agriculture et l’eau) avec pour objectif de contribuer à la promotion, à travers l’appui aux stratégies sectorielles, du développement humain durable dans les zones de concentration de la coopération belge. Dans le secteur agricole, il est prévu d’appuyer des interventions dans le cadre du pilier II du Plan Maroc Vert. Pour le secteur de l’eau, les composantes prévues sont l’appui aux Agences de bassins hydrauliques, l’assainissement liquide des centres de petite et moyenne taille et la mise à niveau environnementale des écoles rurales. En dehors des interventions dans les secteurs de concentration, la Belgique finance notamment l’Initiative Nationale de développement humain (INDH) pour un montant de 4 M €.
Dans les années quatre-vingt-dix, les interventions sont, en bonne partie,  concentrées dans les zones rurales de la région Souss-Massa-Drâa. Ce choix a été maintenu dans le PIC 2010-2013. Par ailleurs, tenant compte des liens de solidarité qui peuvent être tissés dans le domaine du développement entre la communauté marocaine en Belgique et les régions d’origine de cette dernière au Maroc, un déploiement des activités de la coopération belge vers les zones rurales des régions de l’Oriental et du Nord est également prévu.
A propos de cette coopération exemplaire entre les Royaumes du Maroc et de la Belgique, M. Jean-Luc Bodson, Ambassadeur de la Belgique à Rabat nous a déclaré :«C’est toute une journée où on a eu des rencontres avec les autorités locales, le matin, et l’après-midi, une réunion de notre comité de partenaires. On a souhaité ne pas faire cela à Rabat, mais venir ici à Agadir, la  capitale du Souss-Massa-Drâa qui est la région où se concentre l’essentiel de la coopération belgo-marocaine, et donc, c’est une bonne façon de célébrer le 45ème  anniversaire de cette coopération». Et l’Ambassadeur d’ajouter : «C’est une coopération qui se passe bien parce qu’elle est respectueuse de chacun des partenaires. Nous autres Belges, on trouve ici au Maroc des partenaires de qualité avec des administrations qui savent ce qu’elles veulent, qui ont des projets bien articulés, ce qui nous facilite la tâche. C’est une coopération où on accomplit beaucoup de choses. On a enregistré des progrès très  concrets en matière d’adduction d’eau, d’assainissement liquide et dans le domaine de l’agriculture qui sont nos thèmes prioritaires. On a finalement accompli, je crois, un nombre impressionnant de projets très concrets dont les populations locales bénéficient directement et qui s’inscrivent dans les priorités du gouvernement marocain».
Les chiffres suivants traduisent bien cette concentration importante dans la région Souss-Massa-Drâa qui a été le principal bénéficiaire de cette coopération, aussi bien en termes d’interventions qu’en budgets alloués. En effet, de 1999 à 2010, la Belgique a financé plus de 35 projets au Maroc, à concurrence de 115 millions d’euros et la région Souss-Massa-Drâa a directement bénéficié de 60% du nombre d’interventions et ce, à concurrence de 74% des budgets globaux, soit 86 millions d’euros.
Enfin, il est à souligner que la coopération maroco-belge ne se limite pas uniquement  à une coopération directe entre les deux gouvernements, mais elle s’étend également à d’autres types de coopération. C’est ainsi que dans la région Souss-Massa-Drâa, la Belgique appuie des associations actives dans le domaine de la promotion  et la consolidation des droits de la femme et de l’enfant ainsi que des jumelages entre des communes belges  et marocaines :Jette/Sidi Bibi, Auderghem/Aït Zineb/Amerzgane, Chapelle-Lez-Herlaimont /Zagora et Evere/Oued Essafa. 

M’BARK CHBANI
Samedi 18 Décembre 2010

Lu 715 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs