Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coopération entre les universités d’Oujda et d’Anvers


Visite du ministre flamand de l’Enseignement



Coopération entre les universités d’Oujda et d’Anvers
L’examen des moyens de consolidation de la coopération en matière de formation et de recherche scientifique entre l’Université Mohammed Ier d’Oujda et l’Université belge d’Anvers a été au cœur d’une réunion, lundi à Oujda, entre les responsables de l’université Mohammed Ier et le ministre flamand de l’Enseignement, Pascal Smet.  Dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette rencontre, M. Smet, qui a entamé dimanche une visite de quatre jours dans le Royaume, a formulé le vœu de renforcer davantage la coopération entre les deux institutions, notamment dans le volet des programmes d’échange des professeurs et des étudiants.
Le responsable flamand a rappelé que les deux universités sont liées par une «coopération naturelle» du fait de la présence dans la région flamande d’une forte communauté originaire de la région de l’Oriental.
Il a également souligné l’importance de la coopération existant entre le Maroc et la région flamande en matière d’enseignement, de transfert du savoir et d’ouverture culturelle, ajoutant que sa visite est l’occasion d’examiner les moyens devant renforcer davantage ce partenariat.
De son côté, le président de l’Université Mohammed Ier, Abdelaziz Sadoq, a mis en exergue les «relations distinguées» et le «partenariat solide» qui lient les deux institutions depuis près de 10 ans, surtout en matière de formation et de recherche scientifique, soulignant que les deux parties œuvrent actuellement pour l’élargissement de ces liens à d’autres secteurs de coopération, à savoir la santé, les transports et la logistique.
Plus tôt dans la journée, M. Smet et la délégation l’accompagnant avaient effectué une visite à des établissements d’enseignement à Nador et Berkane liées par des accords de partenariat à des institutions belges de la région flamande.
M.Smet s’est ainsi rendu au collège Allal Fassi 1 à Zayou, à l’école Béni Kitoune (Nador) et à l’école des Chourfaa (Berkane), où des explications lui ont été présentées sur le fonctionnement de ces établissements et des partenariats qui les lient à des institutions flamandes.
Composée de plusieurs responsables, de représentants d’écoles supérieurs et de l’Université d’Anvers, outre une parlementaire maroco-belge, la délégation accompagnant le ministre flamand a, pour sa part, effectué une visite à la coopérative Al Amal à Béni Kitoune, fruit d’un partenariat avec la municipalité d’Anvers.
Le ministre flamand, en visite au Maroc jusqu’au 28 février, devrait également avoir des entretiens avec des responsables marocains, notamment les ministres de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres.

MAP
Mercredi 27 Février 2013

Lu 239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs