Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coopération entre Ifrane et Azrou : Plusieurs partenariats signés




Le conseil provincial d'Ifrane s'est réuni récemment en session ordinaire du mois de mai.
Lors de cette session, les conseillers provinciaux ont débattu de plus d'un projet  à l'ordre du jour composé de huit points.
 La convention de partenariat entre les conseils urbain et provincial d’Ifrane et le ministère de la Jeunesse et des Sports d'une part, et entre ces deux derniers et le conseil urbain de la ville d'Azrou d’autre part. Chacune de ces deux conventions porte sur la création d'un complexe socio-sportif de proximité intégré dans chacune des deux villes.
 Ainsi, ces deux localités seront dotées chacune d'un club socio-sportif de proximité intégré constituant un nouveau concept lancé par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Il s’agit d'un complexe multisports et de loisirs qui a pour objectif  de rendre plus accessible le sport selon une approche segmentée incluant toutes les tranches d’âge de la société marocaine.
Faire converger le sport avec des activités socio-éducatives dans un même cadre accessible à tous, telle est la raison d’être des clubs socio-sportifs de proximité intégrés que le ministère de la Jeunesse et des Sports est en train de mettre sur pied un peu partout à travers le Royaume. En somme, il s’agit d’une politique sportive et socio-éducative de proximité au profit des citoyens marocains de tous âges.
Chacune de ces deux structures sera dotée d'un bloc administratif, une buvette et des dépendances commerciales, un parc de jeux pour enfants, une salle multidisciplinaire, un espace pour jeunes, un terrain de sports pluridisciplinaires, des vestiaires et blocs sanitaires, une patinoire, un terrain de pétanque, des espaces verts et un parking. L'enveloppe budgétaire allouée à ces deux projets est de 5.000.000 DH pour Ifrane et de 4.800.000 DH pour la ville d'Azrou.
 La seconde convention de partenariat approuvée lors de cette session est paraphée entre le ministère des Habous et des Affaires islamiques et le conseil provincial d'Ifrane. Il porte sur le financement et la réalisation des travaux d'aménagement de l'ancienne mosquée du Niger et celle de Hay Salam en construction à Ifrane dont l'enveloppe budgétaire est de l’ordre de 4.200.000 DH, financé à hauteur de 52% par le ministère et 48% par le conseil.
Ce projet comporte des travaux de réaménagement et de réfection de la mosquée du Niger d'Ifrane ainsi que des travaux d'aménagement des espaces extérieurs, la construction d'un parking avec aménagement de l'espace extérieur de la mosquée de Hay Salam et la protection de ses alentours contre les eaux des chaabas environnantes par la construction d'un mur de protection et l'élargissement des artères principales reliant cette nouvelle mosquée aux quartiers respectifs de Bir Anzarane et Hay Atlas 2.
  Aussi, les conseillers provinciaux d'Ifrane ont-ils approuvé à l'unanimité le projet de convention de partenariat pluripartite portant sur un programme additif au programme initial de mise à niveau des centres des communes rurales de la province durant la période de 2010-2012. Le montant global alloué à ce programme additif est de 240.300.000 DH alors que le programme initial a été fixé à seulement 68 millions de DH.
  Ce programme additif concernera les travaux d'aménagement et de renforcement de la  voirie, l'électrification et les espaces verts, la réhabilitation de quelques quartiers aux chefs-lieux des communes rurales, l’aménagement  de places et espaces publics, la protection contre les inondations, l'adduction d'eau potable et la réhabilitation de quelques locaux  communaux.
 Les différents partenaires concernés par cette convention sont le conseil provincial d'Ifrane, les communes rurales concernées, les ministères de l'Intérieur, de l'Equipement et de l'Habitat, l'ONEP, la Promotion nationale et l'Agence du bassin hydraulique de Sebou.
  Dans le même cadre, le conseil provincial a approuvé le projet de convention d'un partenariat pour l'exploitation technique de la pépinière provinciale de Kaawana passée entre le conseil provincial  et une société française spécialisée dans le domaine des pépinières. Cette dernière s'engage  à doter les communes urbaines et rurales de la province de plants d'arbres d'ornementation, de fleurs de saisons et d'arbustes indispensables à leurs besoins pour les espaces verts et parcs publics.


MOHAMMED DRIHEM
Mardi 8 Juin 2010

Lu 800 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs