Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Convention de partenariat entre le HCP et sept agences de l’ONU


Capitaliser les acquis en matière de suivi et de reporting des OMD



Convention de partenariat entre le HCP et sept agences de l’ONU
Le Haut commissariat au plan (HCP) et sept agences spécialisées des Nations unies ont procédé, lundi à Rabat, à la signature d’une convention de partenariat, en vue de capitaliser les acquis en matière de suivi et reporting des Objectifs du millénaire pour le Développement (OMD) au Maroc.
En vertu de cette convention, le HCP, en coordination avec toutes les parties concernées (agences des Nations unies, départements sectoriels, société civile..), procédera notamment, à l’analyse de l’état d’avancement des OMD aux niveaux national et régional et à la stimulation d’un débat national sur leur avenir au-delà de 2015.
Cette convention a été signée par le Haut commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, et le Coordonnateur résident du système des Nations unies au Maroc, Bruno Pouezat, au nom des sept organismes onusiens, à savoir PNUD, FNUAP, OMS, ONUFemmes, ONUSIDA, UNICEF et CEA.
Le partenariat se base sur une démarche de développement des capacités et mise en réseau des différents acteurs socioéconomiques afin d’assurer la durabilité et l’institutionnalisation du système de reporting, tout en renforçant les composantes de plaidoyers et communication en tant qu’outil d’aide à la prise de décision et la planification stratégique.
Le Haut commissaire au plan a indiqué à cette occasion qu’en vertu de ce partenariat, le Maroc mènera une démarche territoriale qui vise le renforcement et l’implication des différents acteurs locaux et régionaux, dans le but de contribuer efficacement au chantier de la décentralisation et de la régionalisation engagé par le Maroc.
«Le HCP est engagé dans ce partenariat avec les Nations unies pour l’élaboration d’un grand rapport qui non seulement va révéler les réalisations mais qui s’ouvre également sur les perspectives allant au-delà de 2015», a expliqué M. Lahlimi à la presse en marge de la cérémonie de signature.
M. Lahlimi a appelé le système onusien à prendre en compte un certain nombre d’indicateurs socioéconomiques susceptibles d’évaluer efficacement le développement actuel et futur des différentes nations et de prévenir le déclenchement des crises.
De son côté, le Coordonnateur résident du système des Nations unies au Maroc a souligné que ce nouveau partenariat témoigne de «l’engagement ferme et de la forte détermination du Royaume» à mettre en œuvre les OMD.
Cet accord va aider à mieux préparer les rapports sur le développement au Maroc en vue d’une meilleure visibilité des avancés réalisées dans le Royaume, ce qui va encourager à mener des expériences similaires dans d’autres pays, a-t-il assuré.

Libé
Vendredi 8 Février 2013

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs