Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Contribuer à la dynamique et au développement continu de la recherche scientifique

Symposium international à Errachidia




Contribuer à la dynamique et au développement continu de la recherche scientifique
La ville d'Errachidia abrite du 3 au 6 mars le 1er Symposium international sur les mathématiques computationnelles et sciences de l'ingénieur (CMES2016), à l'initiative du département des mathématiques de la Faculté des sciences et techniques d'Errachidia.
Selon les organisateurs, cette rencontre scientifique, à laquelle participent une centaine de chercheurs, universitaires, doctorants et industriels concernés par les mathématiques appliquées et sciences de l'ingénieurs en provenance du Maroc, d'Egypte, du Koweït, d'Afrique du Sud, de Malaisie, d'Algérie, du Pakistan et de Tunisie, s'inscrit dans le cadre des activités de la saison universitaire 2015-2016 visant à contribuer à la dynamique et au développement continus de la recherche scientifique.
Le CMES2016, qui vient couronner une succession de collaborations avec des chercheurs de renommée internationale dans les domaines sujet de la manifestation, notamment une convention de coopération scientifique entre la FSTE et la Faculté des sciences Université Firat Elazig-Turquie, vise à faire le point sur l'état actuel des travaux des participants afin de fructifier les relations existantes et dégager de nouvelles orientations.
Cette rencontre, organisée en collaboration avec notamment le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le conseil municipal d'Errachidia, l'Académie Hassan II des sciences et techniques et la Faculté des sciences, relevant de l'Université Firat Elazig (Turquie), présente les avancées récentes de la recherche en modélisation mathématique et ses applications dans différentes branches de la science et l'ingénierie et avec pour objectif de consolider les liens entre la recherche académique et le monde de l'industrie, outre l'ouverture de l'université sur son environnement socio-économique et le développement de la recherche appliquée.
La rencontre sera l'occasion pour les participants de diffuser leurs travaux récents et plus particulièrement les jeunes chercheurs et doctorants qui auront l'opportunité de côtoyer le savoir-faire des académiciens émérites.
Plusieurs thématiques seront à l'ordre du jour de ce symposium, notamment "Equations différentielles ordinaires, aux dérivées partielles, et à retard", "Chaos et systèmes dynamiques", "méthodes numériques et programmations scientifiques", "Calcul fractionnaire computationnel", "Mécanique des fluides et transferts de chaleur et de masse", "Mathématiques appliquées et industrielles", "Nano ingénierie" et "Calcul des structures".

 

Jeudi 3 Mars 2016

Lu 292 fois


1.Posté par Baaziz le 06/03/2016 11:01
Etant donnée que l'Université marocaine est francisée pour ce qui est scientifique, les Enseignants et Chercheurs du Supérieur sont pénalisés sur les productions scientifiques qui se font en Anglais et nos universités ne seront pas classées dans le système mondial adoptant l'anglais. Aussi, les universitaires sont pénalisés de toute expertise internationale qui se fait en Anglais. Camper sur une seule langue, le français, est une erreur. L'accès massif à l'université pour des étudiants francisés pour les sciences et non communicatifs avec leur environnement serait un mauvais choix d'aujourd'hui et qui ne travaille plus l'avancement scientifique des universités au Maroc. Avec le choix du monolinguisme français pour les sciences au Secondaire, on tend à aggraver les problèmes de l'université marocaine qui tend à se moderniser. L'enseignement des sciences en Arabe dans le Secondaire n'est pas perçu comme un handicap pour poursuivre des études à l'université, sans nier la faille au niveau de l'apprentissage des langues de façon générale. Enseigner les bases des sciences en Arabe est un atout et au moins il fait sortir des citoyens pouvant communiquer avec leur société dans les langues nationales.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs