Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Contentieux entre la CNOPS et la DDASS française : L’appel de Nida’a




Une petite fille gravement malade otage du contentieux entre la CNOPS et les services de la DDASS en France.
L’Ambassade de France qui défend les intérêts de son pays entre en ligne pour refuser à la petite malade le visa d’accéder en France, et tant pis si son état empire !
Et dire que la petite Nida’a, un prénom prémonitoire qui veut dire appel, son appel ne semble pas avoir reçu cette fois-ci l’écho  attendu, elle qui avait déjà fait des séjours en France  et ne lui manquait que deux ou trois séances avant de terminer son cycle de traitement.
Fallait-il attendre l’ultime étape de traitement pour exhumer ce vieux contentieux entre deux organismes à vocation sanitaire dans deux pays qui se disent très proches, et que tant d’intérêts unissent pour priver ainsi une toute petite fille de terminer ses soins et de retrouver sa joie de vivre ?
Dommage que les services consulaires et l’Ambassade de France au Maroc agissent avec un esprit bureaucratique. Leur raidissement a fait déjà d’autres victimes.
C’est une mauvaise image que donne  la représentation française au Maroc de la France connue jadis pour son humanité et  sa générosité. Il faut dire que ces qualités qui faisaient la singularité de ce pays parmi bien d’autres en Europe ou ailleurs sont en train de disparaître.
La classe politique française, tous courants confondus, ne clame-t-elle pas à l’unisson, le protectionnisme, le retour sur soi et la fermeture des frontières ?
La France a peur de l’étranger surtout s’il vient du Sud oubliant au passage qu’il y a peu d’années encore, elle a exploité sans vergogne hommes et terres pour son enrichissement, faisant d’elle une puissance parmi les puissances sans omettre de parler de la contribution sonnante et trébuchante des pays du Sud au financement des campagnes électorales françaises.
Et voilà qu’une petite fille  risque de perdre la vie, elle qui nourrissait tant d’espoirs, à cause de la bureaucratie de la chancellerie française au Maroc et surtout au nouvel esprit de repliement qui s’est emparé de la France.
La France, qui a choisi de se fermer à l’étranger, mais se garde bien de lui fourguer (sic) toute son industrie  et ses services qui ne trouvent pas preneurs ailleurs, est satisfaite d’équilibrer ainsi son PNB.
Nida’a, si ton appel  ne trouve pas enfin une âme charitable, ton martyr restera une tâche indélébile au front de tous ces diplomates qui sont heureux  de couler des jours sous le ciel bleu du beau Maroc !

Youssef BENZAHRA
Jeudi 13 Octobre 2011

Lu 319 fois


1.Posté par Grousset pierre le 13/10/2011 19:01
Bonsoir, il existe des instances internationales pour régler ces différends et surtout le tribunal international de La Haye pour non assistance à personne en danger et abus de pouvoir envers ces diplomates qui ont l'impression que leurs postes leur donnent tous les droits même celui de refuser la vie.Faites part de ce sujet aux médias français,il y aura certainement des retombées.

2.Posté par khorsi aziz le 17/10/2011 09:19
Bonjour

Je suis aziz khrosi, responsable à la CNOPS. Il n'existe aucun contentieux entre la CNOPS et les hôpitaux français. ceux-ci ont une situation financière assainie à l'égard de la CNOPS.
POur l'enfant, à qui je souhaite un prompt rétablissement, elle a obtenu venrdedi dernier son visa, elle et ses parents; preuve en est qu'il n'existe aucun contentieux !
Donc, y a pas affaire !
Souhaitons bonne chance à la fille

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs