Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Contacts d’apaisement entre “les Frères” et les autorités en Egypte

La confrérie dans le sentier de la clandestinité




Contacts d’apaisement entre “les Frères” et les autorités en Egypte
 
Des contacts entre les autorités au pouvoir en Egypte et les Frères musulmans ont repris dans une tentative d'"apaiser le climat" et de réaliser la réconciliation nationale et l'entente politique qui mettront fin à la crise alors que des observateurs prévoient le recours de la confrérie à la clandestinité sans, toutefois, exclure une recrudescence de la violence contre les institutions de l'Etat, ont indiqué mercredi des articles de presse égyptiens.   Ainsi, des contacts entre responsables des autorités au pouvoir et dirigeants de la confrérie islamiste "ont lieu par divers canaux dont un amorcé la semaine dernière sous l'égide européenne", ont précisé des médias égyptiens citant des sources ayant requis l'anonymat.  Au menu de ces contacts, figurent notamment "l'acceptation par les Frères musulmans de la feuille de route contre l'arrêt de toute poursuite judiciaire des responsables islamistes, la libération de ceux qui n'ont pas les mains tachées de sang et la garantie d'un procès équitable pour ceux accusés de subversion ou de meurtre".   Il s'agit également du déblocage des fonds gelés des Frères musulmans et de l'engagement de l'Etat à ne pas dissoudre le Parti pour la liberté et la justice (PLJ), aile politique de la confrérie, qui, elle, doit se conformer au couvre-feu lors des manifestations. 
 Le journal gouvernemental, Al Joumhouriya, a rapporté mercredi que les éléments des Frères musulmans sous la direction de Mohamed Ali Bechr et Amr Derraj, membres du gouvernement du président déchu Mohamed Morsi, avaient mis au point, avec la coordination de l'Alliance nationale pour la légitimité, un plan d'action pour l'étape à venir. 
 Ce dernier repose principalement sur "le rejet de la violence et la réalisation de la réconciliation nationale" tout en maintenant la pression exercée sur les autorités à travers les "manifestations" dans les différentes provinces du pays. 
 Toujours selon le journal, le plan vise "l'arrêt des interventions sécuritaires successives à l'encontre des responsables islamistes de deuxième rang pour éviter la disparition totale de l'organisation et tenter de trouver une formule pour participer aux prochaines échéances électorales".
 D'anciens dirigeants des Frères musulmans prévoient le recours de la confrérie à la "clandestinité" à la lumière du blocus sécuritaire imposé à ses membres et l'arrestation de ses dirigeants. 
La confrérie "dirigera des frappes" contre les institutions qui l'ont contrainte à la clandestinité, précisant que celle-ci tentera pour le moment de s'éclipser du paysage politique en s'abstenant de prendre part à tout rendez-vous électoral.   Par ailleurs, les milieux gouvernementaux ont exprimé leur crainte d'une recrudescence de la violence et des actes terroristes contre les forces de sécurité et institutions de l'Etat notamment avec la poursuite de la mobilisation des Frères musulmans qui continuent d'appeler à la manifestation. Une manifestation est prévue ce vendredi lors de laquelle ils comptent faire une exhibition de force devant l'opinion publique internationale après l'échec de celle de vendredi dernier.

Libé
Vendredi 30 Août 2013

Lu 241 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs