Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Consolidation de la participation citoyenne au processus de décentralisation

Thème d’une rencontre à Marrakech initiée par la Maison de l'élu et de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung




Consolidation de la participation citoyenne au processus de décentralisation
«La consolidation de la participation citoyenne dans le processus de décentralisation» est le thème d'une session de formation, dont les travaux ont démarré lundi à Marrakech, à l'initiative conjointe de la Maison de l'élu et de la Fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung.
 Cet événement, qui se poursuivra jusqu'au 7 juin, connaît la participation de plus d'une trentaine de personnes, dont des membres du conseil de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, des présidents de conseils communaux urbains et ruraux ainsi que des élus de la région.
 Ces journées, qui s'inscrivent dans le cadre des activités de la Maison de l'élu de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, se proposent d'assurer l'accompagnement et la formation des élus et des fonctionnaires des collectivités territoriales de la région et de sensibiliser et mieux encadre les élus, eu égard au rôle de taille que peut jouer le citoyen dans la mise en œuvre effective du processus de la décentralisation, a déclaré à la MAP le directeur de la Maison de l'élu, Hassan Amillat.
 Depuis l'entrée en vigueur de la Constitution du 1er juillet 2011, le processus de la décentralisation au Maroc s'est inscrit dans une nouvelle dynamique puisque le citoyen, via ses représentants au Parlement, s'est vu doter du droit de discuter la décision territoriale ainsi que du droit de proposer des projets de loi, a-t-il fait observer.
 Le rôle du citoyen est devenu primordial dans la contribution au développement territorial, en tant qu'acteur majeur dans l'approche de développement des communes territoriales, notamment à travers les associations et d'autres acteurs de la société civile, a-t-il dit, relevant que cela offre l'occasion aux citoyens d'exprimer leurs besoins de manière démocratique.
 Andreas Marchetti, expert à la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, a fait savoir, quant à lui, que cette rencontre se veut l'occasion de présenter l'expérience allemande dans le domaine de la mise en œuvre de la décentralisation et de débattre de divers mécanismes susceptibles de renforcer le rôle du citoyen et son incitation à s'inscrire pleinement dans la gestion de la chose locale.

Libé
Jeudi 6 Juin 2013

Lu 353 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs