Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conseil national du SNPT




Conseil national du SNPT
Le Syndicat national des postes et télécommunication (SNPT), affilié à la FDT, vient de tenir son Conseil national à Rabat.
Cette réunion qui a eu lieu au lendemain de la célébration de la Journée internationale de la femme a été saisie par les membres du Conseil national pour appeler le gouvernement  à mettre en œuvre  l’article 19 de la Constitution qui stipule que « l’homme et la femme jouissent, à égalité, des droits et libertés à caractère civil, politique, économique, social, culturel et environnemental (…) », et ce à travers  l’adoption dans  l’immédiat de la loi portant création de l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination (APALD). Appel a été également lancé aux responsables de  Poste Maroc pour que la dignité des femmes de la poste soit respectée et que les principes de l’égalité et de la parité soient mis en application  pour l’accès  aux postes de responsabilité.
Dans un communiqué rendu public à l’issue de cette rencontre, le SNPT exprime son inquiétude quant à la politique  de  Poste Maroc qui consiste à diviser pour régner et  à  ignorer les régressions que connaît certaines de ses activités, ce qui se répercute négativement sur  le service public et les acquis des postiers.
Le SNPT met en garde  contre la situation de confusion entachant le dialogue social qui n’a  pas bougé d’un iota depuis fort longtemps et la marginalisation délibérée par les responsables  du pacte syndical, n’hésitant pas à outrepasser leurs prérogatives. Dans ce cadre, il demande à la Direction de Poste Maroc de respecter ses engagements  concernant  les employés titulaires de diplômes, la couverture médicale complémentaire, l’actualisation des listes de la promotion, la révision des indemnités, ainsi que la régularisation de la situation des différentes  catégories.
Tout en exprimant son inquiétude quant à la régression des activités sociales, le SNPT s’étonne du silence complice de la Direction quant aux profonds  dysfonctionnements enregistrés dans l’Association des œuvres sociales de Poste Maroc devenue source d’enrichissement illicite. Il appelle  les postiers à dénoncer cette situation, et ce par la signature d’une pétition.
En dernier lieu, le Conseil national a décidé de tenir son VIème  Congrès en mai prochain. 

Larbi Bouhamida
Mercredi 13 Mars 2013

Lu 228 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs