Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conseil économique et social : Une approche fondée sur l’écoute




Le président du Conseil économique et social (CES), Chakib Benmoussa, a affirmé, vendredi à Rabat, que le Conseil adoptera une approche fondée sur l'écoute de toutes les composantes de la société pour que leurs propositions puissent aider les autorités concernées à prendre des décisions adéquates. Intervenant lors d'une conférence de presse à l'issue de la deuxième session du Conseil, tenue jeudi soir à Rabat, M. Benmoussa a indiqué que la valeur ajoutée du CES réside dans le débat déclenché entre ses différentes composantes en vue de sortir avec des propositions pratiques répondant aux aspirations des citoyens à la consolidation du processus démocratique.
Cette institution constitutionnelle indépendante, a-t-il dit, jouit de larges prérogatives pour se prononcer aussi bien sur des affaires sociales et économiques que sur des questions relatives à la formation, l'environnement et à la culture, que ce soit sur la demande du gouvernement, du Parlement ou du CES. La composition pluraliste de cette institution est de nature à élaborer des propositions prenant en considération toutes les catégories de la société, a-t-il ajouté. Par ailleurs, M. Benmoussa a souligné que l'Assemblée générale du Conseil a approuvé jeudi un plan d'action prioritaire basé sur deux axes majeurs, à savoir l'emploi des jeunes et leur insertion dans le tissu socioprofessionnel et la Charte sociale et la gouvernance. L'Assemblée a également approuvé la constitution de groupes de travail devant entamer leurs travaux, la semaine prochaine, en attendant l'installation effective des commissions permanentes, après adoption du règlement intérieur du CES par le Conseil constitutionnel.
Six thèmes prioritaires ont été arrêtés dans ce cadre, à savoir l'emploi des jeunes et les politiques de formation et de reconversion, les politiques d'inclusion des jeunes par la culture, l'économie verte et la création d'emplois, les politiques sectorielles, leur cohérence et leurs impacts, la charte sociale, composantes et démarche d'élaboration des grands contrats sociaux, la gouvernance des services publics et la relation de l'Administration avec le citoyen et les usagers.
Le règlement intérieur du CES, adopté par l'Assemblée générale, institue six commissions permanentes: la commission des affaires économiques et des projets stratégiques, la commission des affaires de la formation, de l'emploi et des politiques sectorielles, la commission des affaires sociales et de la solidarité, la commission des affaires de l'environnement et du développement régional, la commission des affaires culturelles et des nouvelles technologies et la commission d'analyse de la conjoncture économique et sociale.

MAP
Lundi 4 Avril 2011

Lu 216 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs