Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conseil des ministres palestiniens à Hébron : La police israélienne s’attaque à l’Esplanade des mosquées




Conseil des ministres palestiniens à Hébron  : La police israélienne s’attaque à l’Esplanade des mosquées
Le conseil des ministres palestinien se réunit exceptionnellement à Hébron hier pour protester contre la décision d’Israël d’inscrire à son patrimoine historique des lieux saints de la ville d’Al-Qods occupée.
Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a qualifié la décision israélienne d’«attaque contre des lieux saints». Le Hamas, qui contrôle la Bande de Gaza, a pour sa part appelé à de nouvelles violences contre l’Etat hébreu.
Selon les Palestiniens, le transfert du conseil des ministres de Ramallah à Hébron est destiné à alerter la communauté internationale. Les tensions sont fortes depuis que le gouvernement israélien a annoncé son intention d’inscrire au patrimoine historique de l’Etat hébreu deux lieux saints de Cisjordanie -le Caveau des patriarches à Hébron et le Tombeau de Rachel à Bethléem. Dimanche, la police israélienne a dispersé des Palestiniens qui jetaient des pierres sur des soi-disant touristes sur l’Esplanade des mosquées à Al-Qods occupée. L’Esplanade des mosquées  est un lieu saint à la fois pour les musulmans. Ce site considéré comme le troisième lieu saint de l’islam abrite la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher.
Quatre policiers ont été légèrement blessés au cours de l’intervention, et sept Palestiniens ont été arrêtés parmi les 20 à 30 manifestants masqués, qui avaient passé la nuit dans la mosquée Al-Aqsa avant de s’en prendre aux visiteurs dès le début de la matinée, a précisé Micky Rosenfeld.
Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a dénoncé une «attaque» israélienne contre un site sacré de l’islam. Selon lui, les événements de dimanche et la récente décision de l’Etat hébreu d’ajouter à son patrimoine deux sites de Cisjordanie montrent qu’Israël cherche à «déclencher une guerre de religions dans la région».
«La communauté internationale doit arrêter Israël, et l’Amérique ne doit pas seulement condamner, mais également exiger d’Israël l’arrêt de ces attaques contre les sites sacrés», a déclaré M. Abbas depuis Amman, en Jordanie, selon l’agence officielle palestinienne Wafa.
D’après des responsables palestiniens, les jeunes pensaient que ces visiteurs n’étaient pas des touristes mais des juifs extrémistes qui tentaient de prendre possession de l’Esplanade des mosquées. A la mi-journée, les affrontements avaient cessé, mais une quinzaine de Palestiniens étaient toujours retranchés à l’intérieur du complexe. En revanche, des affrontements opposaient toujours de petits groupes de Palestiniens masqués à la police dans d’autres secteurs de la Vieille Ville d’Al-Qods, ainsi que dans un quartier voisin, hors les murs.
Les tensions sont fortes depuis que le gouvernement israélien a annoncé son intention d’inscrire au patrimoine historique de l’Etat hébreu deux lieux saints de Cisjordanie -le Caveau des patriarches à Hébron et le Tombeau de Rachel à Bethléem. Selon le Waqf, l’organisme religieux en charge de la gestion du site, des jeunes Palestiniens se sont précipités vers l’Esplanade des Mosquées à cause d’une rumeur selon laquelle des juifs ultrareligieux avaient l’intention d’investir le lieu saint. «La police provoquait les gens. Peut-être que les jeunes ont jeté des chaussures, mais ils n’ont pas jeté de pierres», a affirmé le chef du Waqf, Abdul Azim Samhadana.
De son côté, le ministre Hamas des Affaires religieuses, Taleb Abu Shaar, a appelé les Palestiniens à se soulever contre Israël et à «protéger nos lieux saints musulmans du risque de judaïsation». Avant d’appeler l’ONU à sanctionner l’Etat hébreu «pour ses crimes». 

AP
Mardi 2 Mars 2010

Lu 517 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs