Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union du Maghreb arabe : Nécessité de l’adhésion des Etats de l’UMA




Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union du Maghreb arabe : Nécessité de l’adhésion des Etats de l’UMA
aux efforts sécuritaires dans la région du SahelLe Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union du Maghreb arabe (UMA) a insisté, lundi à Alger, sur "la pleine adhésion de tous les Etats du Maghreb aux efforts sécuritaires dans la région du Sahel et du Sahara".
Dans la déclaration finale ayant sanctionné la réunion d'Alger, le conseil ministériel des affaires étrangères de l'Union a mis l'accent sur "l'importance de la mise en place d'un partenariat sécuritaire entre les pays de l'Union du Maghreb arabe (UMA) et la région du Sahel et du Sahara".
Les pays maghrébins ont également décidé de participer à la prochaine conférence sur le partenariat, la sécurité et le développement dans la région du Sahel baptisée "Alger 2".
Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'UMA, qui ont évoqué dans ce cadre la situation au Mali, ont exprimé leur préoccupation face aux développements de la situation dans ce pays et ses conséquences sécuritaire sur les pays du voisinage.
Ils ont, à cet égard, souligné la nécessité de trouver une solution politique à la crise au Mali, de manière à garantir l'intégrité territoriale de ce pays et lui éviter une intervention militaire.
L'importance de la coopération sécuritaire entre la région du Maghreb et son voisinage immédiat a été largement évoquée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Saad Dine El Otmani, lors de la réunion du Conseil ministériel des affaires étrangères de l'UMA.
Le ministre a plaidé pour le renforcement de la coopération sécuritaire entre les pays de l'UMA dans le cadre d'une large stratégie régionale intégrée entre l'espace maghrébin et les espaces voisins en particulier la région du Sahel et du Sahara.
Il a de même souligné que la vision du Maroc, s'agissant de la coopération sécuritaire régionale, repose sur trois principaux piliers, à savoir l'approche bilatérale, l'approche maghrébine et l'approche régionale, qui englobe les espaces voisins et qui s'ouvre sur les puissances influentes avec lesquelles les pays du Maghreb entretiennent des partenariats stratégiques.
Les travaux de la réunion de ce Conseil, auxquels a pris part M. El Otmani, accompagné d'une importante délégation marocaine comprenant également l'ambassadeur du Royaume à Alger, Abdellah Belkziz, ont porté sur l'examen des menaces à la sécurité du Maghreb, leur évaluation et la définition des grands axes de coopération dans ce domaine.
Cette réunion à laquelle a participé le secrétaire général de I'UMA se tient conformément à la décision du Conseil des ministres des Affaires étrangères, tenue à Rabat le 18 février dernier.
MAP

Libé
Mercredi 11 Juillet 2012

Lu 441 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs