Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conseil des droits de l'Homme : Le détournement de l'aide humanitaire à Tindouf dénoncé




L'ONG américaine «Teach the Children International» a démasqué, vendredi dans le cadre de la 17ème session du Conseil des droits de l'Homme (CDH) de l'ONU, le détournement par la direction du Polisario de l'aide humanitaire destinée aux populations des camps de Tindouf.
Nancy Huff et Dona Elizabeth Sams, de «Teach the Children International», ont en effet livré, lors d'une conférence, des témoignages on ne peut plus éloquents sur le détournement par le Polisario de ces aides, qu'elles avaient constaté de visu pour les avoir elles-mêmes collectées et acheminées depuis les Etats-Unis vers les camps auxquels elles ne sont jamais arrivées.
Les intervenantes ont rapporté des cas concrets de détournement des chargements de dizaines de conteneurs composés de produits alimentaires, de médicaments et de chaises roulantes envoyés dans les camps à partir des Etats-Unis, mais dont elles n'ont pas trouvé trace une fois retournées sur place pour vérifier.
«Nous voulions prendre des photos de ces aides pour les montrer aux donateurs afin de leur prouver que leurs aides arrivaient à destination, mais quelle fût notre surprise de réaliser que seule une partie extrêmement infime, et dans certains cas rien, a bénéficié aux populations», s'est indignée Dona Sams.
Le Polisario, ont-elles dit, nous empêchait de distribuer ces aides directement à la population, citant le cas de cadeaux pour enfants sahraouis qu'elles n'ont pu livrer elles-mêmes dans les écoles, les dirigeants du Polisario craignant de les voir compter les bénéficiaires pour un éventuel recensement.
Devant cette situation, ont-elles dit, nous avons décidé d'arrêter d'acheminer de l'aide vers ces camps pour ne pas cautionner des pratiques condamnables.
Les représentantes de l'ONG américaine, qui s'étaient rendues à plusieurs reprises dans les camps du Polisario, ont indiqué avoir été révoltées par les conditions de vie déplorables qui y règnent et l'absence des droits élémentaires de l'Homme, ainsi que par la persistance de l'esclavage.

MAP
Lundi 13 Juin 2011

Lu 297 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs