Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conseil d’administration de l’AREF MTH : El Ouafa limoge le directeur de l’Académie de Marrakech en pleine session




Conseil d’administration de l’AREF MTH : El Ouafa limoge le directeur de l’Académie de Marrakech en pleine session
Mohamed El Ouafa, ministre de l’Education nationale, s’est distingué encore une fois par ses déclarations spectaculaires à l’occasion de la tenue  du Conseil d’administration de l’AREF Marrakech-Tensift-El Haouz. Le ministre a  exprimé ouvertement son intention de démettre de ses fonctions Mohammed Maazouz, directeur de l’AREF, en déclarant que « l’actuel Conseil sera le dernier pour lui », avant de poursuivre que cette décision fait suite au vœu exprimé  par l’intéressé lui-même !
Le dossier de limogage du délégué du MEN à El Haouz ainsi que de trois chefs de service et d’un fonctionnaire a constitué  l’essentiel de l’intervention du ministre qui n’a manifesté aucune clémence à l’égard desdits responsables qui risquent des poursuites judiciaires. Pour El Ouafa, les délégations de Marrakech et El Haouz représentent des points noirs dont il se chargera personnellement d’assainir. A cet effet, il a déclaré avoir signé lui-même les affectations de plusieurs professeurs à la délégation de Marrakech ayant refusé de rejoindre leur poste.  
Mohamed El Ouafa avait provoqué une vague de protestations à l’entrée du siège de la province d’Essaouira qui abritait un sit-in organisé par les bureaux régionaux et provinciaux des syndicats les plus représentatifs.
Le ministre a abordé la grande foule et demandé  qu’on délègue une commission syndicale pour discuter du dossier revendicatif des protestataires. Une invitation mal accueillie par les participants qui ont scandé des slogans contre la politique du ministère et les décisions visant les libertés syndicales et les acquis sociaux des professeurs. Réaction qui a contraint le ministre à  se retirer avant d’être rattrapé par des centaines de protestataires qui ont demandé son départ et scandé le slogan « Dégage !».

Abdelali Khallad
Vendredi 14 Décembre 2012

Lu 618 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs