Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Consécration de la jeune génération : Cannes décerne la Palme d’or à Terrence Malick




Le 64ème Festival international du film de Cannes s’est achevé dimanche soir avec le sacre de Terrence Malick (67ans) auquel le jury, présidé par Robert De Nino, a décerné la Palme d'or pour son film  "L'arbre de vie".
Le film récompensé relate l'histoire d'une famille texane dans les années 50, avec Brad Pitt incarnant un père austère et religieux.
La soirée a aussi été prodigieuse pour la jeune génération, à l’instar de Maïwenn (France, 35ans), couronnée du Prix du jury pour son troisième long métrage "Polisse". Et de  Kirsten Dunst (USA, 29 ans), qui s’est vu décerner le Prix d'interprétation féminine pour son rôle dans "Melancholia", film du très controversé Lars Von Trier.
Jean Dujardin (France, 38 ans), décroche, quant à lui, le Prix masculin pour son rôle dans "The Artist" de Michel Hazanavicius.
On retiendra aussi le sacre de Nicolas Winding Refn (Danemark, 40 ans) et de  Joseph Cedar (Israël, 42 ans), qui obtiennent respectivement les Prix de la mise en scène pour "Drive" et du scénario pour "Footnote".
Les frères Dardenne et le Turc Nuri Bilge Ceylan se partagent ex-aequo le Grand Prix pour leurs films "Le gamin au vélo" et "Il était une fois en Anatolie".
Une fois encore, l’Espagnol Pedro Almodovar est reparti les mains vides. Tout comme le Finlandais Aki Kaurismäki ou encore l'Italien Paolo Sorrentino.
Enfin, une fois n’est pas coutume, «Drari» de Kamal Lazraq a reçu le second Prix de la Cinéfondation. Une compétition internationale créée en 1998 par le Festival de Cannes dans le but de «soutenir la création cinématographique dans le monde et d’aider à préparer la relève d'une nouvelle génération de cinéastes».
Kamal Lazraq, dont c’est le film de fin d’études, étudie à l’Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son (Fémis). Ghali Rtal Bennani, Mohammed Rizqy et Nisrin Erradi sont les protagonistes de cet opus de 39 minutes, qui relate l’histoire de deux jeunes hommes épris d’amitié, bien qu’issus de milieux sociaux totalement différents. 

ALAIN BOUITHY
Mardi 24 Mai 2011

Lu 421 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs