Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conflit libyen : Les rebelles optimistes après une série de succès




Conflit libyen : Les rebelles optimistes après une série de succès
Les rebelles libyens estiment être "dans une phase décisive" après des succès militaires contre les troupes de Mouammar Kadhafi dans plusieurs villes clés, au prix de pertes importantes, Washington estimant que les jours du dirigeant libyen sont  «comptés».
 "Nous entrons dans une phase décisive, bientôt nous libèrerons tout le sud de la Libye. Nous espérons fêter la victoire finale en même temps que la fin du Ramadan", fin août, a déclaré mardi Mansour Saif al-Nasr, représentant en France du Conseil national de transition libyen (CNT).  "Nos forces contrôlent totalement Zawiyah, qui ouvrira la porte vers Tripoli. Ceci permettra à la population de s'y révolter" , a-t-il ajouté.
 "La population à l'intérieur de Tripoli prépare ce soulèvement", a-t-il dit, assurant que les conditions de son succès étaient réunies: les pro-Kadhafi «n'ont pas de forces aériennes, pas de chars et nos forces sont à l'entrée de Tripoli». Lundi, les rebelles avaient annoncé contrôler la "majeure partie" de Zawiyah, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Tripoli, ainsi que les villes de Gharyane et Sorman, situées respectivement à 50 km au sud et à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de la capitale libyenne.
Les insurgés ont fait état de 23 tués lundi, essentiellement par des tirs de mortier. Mardi, ils contrôlaient toujours la plus grande partie de la ville, selon un correspondant de l'AFP.
Des combats étaient néanmoins toujours en cours, avec des tirs de mortier et à l'arme automatique autour du centre et dans le nord-est de la ville encore contrôlée en partie par les pro-Kadhafi. Plusieurs civils ont été blessés mardi par des tirs de mortier, selon le correspondant. La zone était survolée par des avions de l'Otan, qui ont bombardé des positions des kadhafistes dans les environs de Zawiyah, selon des habitants. A une dizaine de km à l'ouest de la ville, les rebelles tiennent également une grande partie de la soixantaine d'hectares du site stratégique de la raffinerie, a constaté le correspondant.
La conquête de Zawiyah, Sorman et Gharyane a permis également aux rebelles de contrôler un segment de la route côtière et de couper la ligne d'approvisionnement entre la Tunisie et Tripoli, essentielle pour le régime de Mouammar Kadhafi, confronté depuis six mois à une rébellion transformée en conflit armé.
Les insurgés ont aussi progressé ces derniers jours à Brega, poste avancé depuis avril des pro-Kadhafi dans l'Est. Les combats, qui se poursuivaient mardi, ont fait 15 morts dans les rangs des insurgés depuis lundi, mais les rebelles contrôlent désormais la quasi-totalité de la zone résidentielle. Pour la première fois, les forces pro-Kadhafi ont lancé dimanche un missile balistique "de type Scud"  contre des lignes rebelles, a confirmé un porte-parole de l'Otan, évoquant un geste  "irresponsable"  et "désespéré"  du régime. L'engin est tombé à 5 km à l'est de Brega, "dans une zone actuellement sous contrôle des forces anti-Kadhafi"  sans faire de victime, a-t-il précisé.

Libé
Jeudi 18 Août 2011

Lu 387 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs