Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conférence sur la littérature arabe du voyage : Mohamed Achâari et Abdelhadi Tazi honorés à Doha




Mohamed Achâari, poète et ancien ministre de la Culture, et Abdalhadi Tazi, écrivain-chercheur et membre de l'Académie du Royaume du Maroc, ont été honorés lors de la cérémonie de clôture, jeudi soir à Doha, de la septième Conférence sur la littérature arabe et musulmane du voyage.
Les deux intellectuels marocains ont reçu chacun des mains du ministre qatari de la Culture, Hamad Al-Kowari, un buste en bronze d'Ibn Battouta en hommage à leur contribution respective à la promotion de la littérature arabe et musulmane du voyage.
Les organisateurs ont souligné le rôle qu'a joué l'écrivain et poète M. Achâari, lorsqu'il était ministre, pour l'organisation de l'une de leurs conférences au Maroc ainsi que sa contribution à cette septième édition à Doha.
Pour sa part, le professeur Abdelhadi Tazi, qui a été la véritable vedette de la Conférence à travers ses interventions sur Ibn Battouta, a été récompensé pour son inestimable contribution le long des dernières décennies à l'enrichissement des connaissances sur le grand et célèbre voyageur marocain.
Plusieurs autres personnalités scientifiques et littéraires ont été honorées, dont l'ancien ambassadeur chinois Li Guanbin, auteur d'une illustre traduction d'Ibn Battouta, l'écrivain et journaliste britannique Tim McIntosh Smith, auteur d'ouvrages et de films sur Ibn Battouta, ou encore le chercheur iranien Mohamed Ahmed Mowahidi.
Par ailleurs, 13 Prix Ibn Battouta ont été décernés à des chercheurs pour leurs travaux dans les domaines de la littérature du voyage, dont trois marocains.
La Conférence a émis des recommandations appelant notamment à la création d'un Centre de littérature du voyage au Village culturel "Katara" de Doha, qui a accueilli la rencontre, la promotion d'études sur les voyageurs orientaux vers l'Occident islamique et l'élargissement de la commission de sélection des travaux de recherche.
Tenue pendant quatre jours avec la participation d'une centaine de scientifiques et de chercheurs venus d'Afrique du Nord, du Moyen Orient, de Turquie, d'Iran et de Chine, la rencontre a été organisée par l'espace culturel "Katara" et le Centre arabe de littérature de voyage basé à Abou Dhabi et à Londres.
A cette occasion, ce Centre a exposé une vingtaine de nouveaux ouvrages et distribué des dizaines d'exemplaires de quelque 200 autres traitant tous de la littérature arabe et musulmane du voyage.


MAP
Samedi 11 Décembre 2010

Lu 325 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs