Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Condamnations à travers le monde




 • La principale organisation musulmane d'Indonésie

La principale organisation musulmane d'Indonésie a dénoncé, hier, le résultat du référendum suisse interdisant désormais la construction de minarets, y voyant un signe de "haine" et d"'intolérance" vis-à-vis de l'islam. Le chef de la Nahdlatul Ulama (NU), Maskuri Abdillah, a cependant appelé les musulmans d'Indonésie, plus grand pays musulman au monde, à "ne pas réagir avec excès" à la décision des Suisses, qui ont voté dimanche à 57,5 % l'interdiction des minarets à l'appel de la droite populiste.

• Le grand mufti d'Egypte

Le grand mufti d'Egypte, Ali Gomaa a dénoncé dimanche le résultat du référendum suisse. "Ce résultat du référendum (...) n'est pas une simple atteinte à la liberté religieuse, c'est aussi une insulte aux sentiments de la communauté musulmane en Suisse comme ailleurs", a-t-il déclaré à l'agence égyptienne MENA. Le grand mufti, selon MENA, a aussi encouragé les 400 000 musulmans vivant en Suisse à "dialoguer" avec les autorités suisses et à utiliser les moyens légaux pour contester le résultat du référendum de dimanche.
• Le recteur de la Grande
Mosquée de Lyon

La Grande Mosquée de Lyon a déploré, dimanche, le résultat "désolant" du référendum par lequel les Suisses ont décidé d'interdire la construction de nouveaux minarets chez eux, appelant musulmans et démocrates à réagir pour éviter que ce vote ne devienne une loi. "Il s'agit d'un vote d'intolérance, tournant le dos aux bases juridiques les plus constantes qui, à travers le monde, garantissent la liberté de religion", a fait savoir dans un communiqué Kamel Kebtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon. "J'appelle à une réaction de tous les musulmans, des fidèles de toutes les religions, et de tous les démocrates, au niveau européen, pour s'opposer à ce que ce vote, contraire aux fondements du droit, devienne une loi", a-t-il encore écrit.

• Le chef de la diplomatie
française, Bernard  Kouchner

Le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, s'est pour sa part déclaré hier "un peu scandalisé" par le vote qui est selon lui "une expression d'intolérance".
"Je suis un peu scandalisé par cette décision" qui "est négative pour ce qui concerne les inquiétudes même des Suisses parce que si on ne peut pas construire de minarets cela veut dire qu'on opprime une religion", a déclaré le ministre sur RTL. "J'espère que les Suisses reviendront sur cette décision assez vite", a-t-il ajouté.

• Benoît Hamon, porte-parole
du PS français

Le porte-parole du PS Benoît Hamon a lui estimé que le vote suisse est "assez significatif de cette tentation à se recroqueviller, à se replier sur soi et à faire de l'étranger, en l'occurrence le musulman, le bouc-émissaire de tous les maux des sociétés occidentales", a -t-il affirmé sur RFI.

• Bernard Thibault,
secrétaire général de la CGT

Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a estimé lundi que le vote suisse marquait la volonté de certains politiques de cultiver "la peur de l'étranger" plutôt que d'aborder les "questions économiques et sociales".

• Hasni Abidi, directeur du Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève

Je pense que le regard du monde musulman sur la Suisse ne sera plus le même. Avant le vote, les médias arabes ont interrogé de grandes voix religieuses de l’islam qui expliquaient que la Suisse était une démocratie mature et que les Suisses ne voteraient jamais dans leur majorité pour une telle interdiction car ils forment un peuple tolérant, ouvert et que c’est une terre d’asile. Aujourd’hui, c’est une grande déception. La perception va changer, que ce soit au niveau des élites ou du peuple.

• Le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies

Le Conseil des droits de l'Homme des Nations unies, dont le siège est à Genève, a également fait part de sa préoccupation.


L B
Mardi 1 Décembre 2009

Lu 323 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs