Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Concours régional d’arts plastiques à Fès-Boulemane


Une créativité aux couleurs du futur



Concours régional d’arts plastiques à Fès-Boulemane
La 5ème édition du concours régional d’art plastique, organisé par l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) Fès-Boulemane, aura lieu du 7 mars au 2 avril prochains, sous le signe “Une créativité aux couleurs du futur”.
Ouvert aux élèves poursuivant leurs études dans les différents cycles, aussi bien publics que privés, ce concours cherche à apporter une contribution aux efforts de consécration des valeurs de citoyenneté et de comportement civique, de sensibilisation à l’importance de l’art dans l’éducation et d’élévation du goût personnel et collectif.
A travers cette compétition, il est aussi question de découverte et d’encouragement des jeunes talents artistiques parmi les élèves, de promotion des spécificités culturelles et artistiques de la région de Fès-Boulemane et de création d’un espace d’exposition des œuvres artistiques des élèves.
Pour en sélectionner les meilleurs, des qualifications provinciales ont déjà débuté le 10 décembre dernier et se poursuivront jusqu’au 8 février.
Une commission de sélection a été constituée dans chaque établissement pour choisir les meilleurs tableaux, dont les contenus doivent refléter les sentiments, les aspirations et la vision propre de chaque élève.
Dans ce cheminement, des ateliers de peinture auront lieu le 7 mars prochain au Centre pédagogique régional (CPR) Al-Batha, avec la participation des élèves qui se sont distingués aux phases qualificatives.
A l’issue de ces ateliers, les peintres en herbe participeront à la réalisation de fresques murales dans des établissements scolaires et dans le hall du CPR, avant de clore ce concours, le 2 avril, par une exposition collective des meilleures œuvres et une cérémonie de distribution des prix d’excellence.
Ce n’est pas la première fois que les élèves de la région Fès-Boulemane font montre de leurs talents artistiques. Ils avaient déjà participé au projet de réalisation du plus grand tableau du globe, une initiative mondiale lancée par l’Organisation japonaise Earth Identity Project. Une vingtaine d’élèves avaient sorti leurs pinceaux pour dessiner une partie de la toile réservée au Maroc (25 m sur 98 cm) dans le plus grand tableau du monde.

MAP
Vendredi 1 Février 2013

Lu 1245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs