Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Concours international de piano S.A.R la Princesse Lalla Meryem : Un tremplin pour la révélation des talents futurs




Concours international de piano S.A.R la Princesse Lalla Meryem : Un tremplin pour la révélation des talents futurs
Le Concours international de piano SAR la Princesse Lalla Meryem, qui souffle cette année sa 10ème bougie, a permis de faire éclore un potentiel artistique "très important qui ne demande qu'à s'épanouir" dans un cadre adéquat en vue de constituer "un tremplin pour la révélation des talents futurs".
"Nous avons découvert, au Maroc, un potentiel artistique très important et qui ne demande qu'à s'épanouir dans un cadre adéquat et pour cela, notre association continuera sa mission afin de constituer un tremplin pour la révélation des talents futurs", a confié à la MAP, Ghizlane Hamadi, présidente fondatrice du concours et présidente de l'Association Les Amitiés musicales.
Depuis la création de l'Association en 1993, initiatrice de cet événement culturel, le Concours a permis de découvrir de jeunes talents dont Marouan Benabdallah (qui se produira lors du concert inaugural), Dina Bensaïd, Ghita Saher, Sanae Zanane, Siham Benyahyia, Réda Bennani et d'autres encore, qui depuis, ont entamé et poursuivent des carrières pianistiques diverses.
Le Concours s'est imposé au sein de la scène culturelle marocaine en tant que meilleure ouverture sur la diversité des expressions culturelles et tout particulièrement pianistique, a poursuivi la pianiste.
Au fil des éditions, des encouragements et récompenses multiples sont offerts aux jeunes talents afin de contribuer à rehausser le niveau pianistique au Maroc par l'octroi de prix, de tournées de concerts, et de bourses de perfectionnement à l'étranger.
Cette initiative constitue également "la reconnaissance des efforts fournis aussi bien par les professeurs que par leurs candidats aux concours". Cette année, le concert inaugural du 10ème Concours international de piano SAR la Princesse Lalla Meryem, prévu le 1er novembre, sera marqué par la participation du jeune artiste marocain Marouan Benabdallah ancien lauréat du Concours, devenu pianiste-concertiste international.
Les organisateurs promettent des moments d'exception avec deux grands pianistes-concertistes aux parcours professionnels très différents.
Le jeune pianiste Marouan Benabdallah proposera un programme musical inspiré de ses racines maroco-hongroises et constitue l'exemple à suivre pour les futures générations de pianistes marocains.
Le concert sera également animé par Kun Woo Paik, qui se produit pour la 1ère fois au Maroc, grand pianiste international qui mène une carrière musicale éblouissante et jouissant de qualités humaines que l'on ne retrouve que chez les plus grands.
"Il faut signaler tout particulièrement que M. Paik vient pour la première fois pour un concert au Maroc, ce qui nous honore, car c'est la meilleure preuve d'ouverture sur d'autres cultures", a tenu à préciser Ghizlane Hamadi.
Le programme musical de cette 10ème édition se caractérisera par l'interprétation d'œuvres de musique contemporaine dont les compositeurs sont marocains et présents dans le Jury, à savoir Ahmed Essyad et Nabil Benabdeljalil.
Le comité d'organisation a également réussi à réunir un jury d'artistes de renom dont un ancien lauréat du Grand Prix de SAR la Princesse Lalla Meryem, Daniele Petralia, pianiste italien, concertiste international et directeur de festivals.
Autre spécificité de cette 10ème édition, une forte présence de candidats étrangers, soit 1/3 à côté de 2/3 de candidats marocains.
"Nous sommes heureux d'offrir aux lauréats, grâce à nos divers partenaires, des prix consistant, notamment, en plusieurs tournées de concerts au Maroc, en Italie et aux Açores", a souligné Mme Hamadi.
Côté préparatifs, la présidente fondatrice de ce Concours les a qualifiés "d'excellents" grâce à "une équipe soudée de personnes bénévoles, amis de la musique, qui s'apprécient mutuellement et qui s'impliquent avec beaucoup de dévouement pour contribuer à la formation pianistique des jeunes".
Le programme musical de cette 10ème édition inclut des œuvres de compositeurs de divers horizons et de styles différents, depuis la fin du XVIIème siècle jusqu'à nos jours, poursuit Mme Hamadi, soulignant que cette année le Concours célèbre le 150ème anniversaire de la naissance de Claude Debussy.
Le Concours international de piano SAR la Princesse Lalla Meryem, qui se déroulera du 1er au 7 novembre, accueillera cette année 94 candidats de 23 nationalités différentes qui seront départagés par un jury composé de 13 membres.

MAP
Vendredi 2 Novembre 2012

Lu 780 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs