Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conclave autour du digital à Casablanca


Plus de 20 speakers de haut niveau venus de 4 continents et plus de 650 participants de plusieurs pays africains attendus.



La capitale économique du Royaume abritera, les 17 et 18 décembre, l’"African Digital Summit 2015" (Sommet africain du digital), une grand-messe continentale du digital organisée par le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM). 
 Fort du succès de la première édition avec plus de 500 participants en 2014, le "Moroccan Digital Summit" devient "African Digital Summit", grande rencontre annuelle réunissant, autour du digital, officiels, annonceurs, marketeurs, professionnels du digital, agences de communication et média du Maroc et de toute l'Afrique, apprend-on lundi auprès de l’initiateur de cet évènement. 
 Cette rencontre de deux jours se veut une occasion unique pour les annonceurs pour découvrir les tendances du digital et anticiper sur les évolutions futures impactant leurs stratégies marketing et leur fonctionnement en général. C’est aussi un forum d'échange, de débat, de présentation des innovations et de networking entre les différents acteurs du secteur. 
 L’événement s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale du GAM au niveau du digital visant principalement à accompagner les annonceurs dans leurs démarches au niveau du digital, professionnaliser et structurer le secteur et à améliorer les relations entre les différents acteurs. Il s’agit aussi d’initier des projets structurants porteurs de valeur ajoutée pour l’ensemble des parties prenantes et de contribuer au développement des écosystèmes du digital et de l’économie numérique en Afrique. 
 Seront également présentés lors du Sommet, les résultats de l'étude annuelle sur les tendances du digital côté annonceurs "Digital Trends Morocco 2016". 
 Prendront part à ce conclave plus de 20 speakers de haut niveau venus de 4 continents et plus de 650 participants de plusieurs pays africains. 
 Le Groupement des annonceurs du Maroc se présente, aujourd’hui, comme représentant unique des annonceurs. Le travail du GAM ne se limite pas à la défense des intérêts directs de ses membres, mais il consiste également à développer le professionnalisme dans la pratique du marketing et de la publicité en renforçant l’expertise des adhérents d’une part et d’autre part à promouvoir une publicité responsable et respectueuse du public, nécessaire pour la construction de la confiance des consommateurs envers les marques.

Libé
Jeudi 10 Décembre 2015

Lu 542 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs