Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Concertations pour la préparation des prochaines élections législatives

Driss Lachguar met en garde contre toute ingérence étrangère dans les affaires politiques nationales




Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a  tenu mardi à Rabat une réunion de concertation avec les leaders et responsables  des partis politiques aussi bien de la majorité que de l'opposition, dans  le cadre des préparatifs des élections législatives, prévues en octobre  prochain.
Ont participé à cette réunion préliminaire, à laquelle ont assisté, le  ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, le ministre de  l'Intérieur, Mohamed Hassad et le ministre délégué à l'Intérieur, Cherki Draiss,  des dirigeants et représentants de l'USFP, du RNI, du MP, du PPS, du PJD, du Parti de  l'Istiqlal, du PAM et de l'UC.
Dans une allocution en l’occasion, M. Benkirane a indiqué que la tenue de  cette réunion a pour objectif d'accompagner les mesures opérationnelles et d'ordre technique relatives à l'organisation des prochaines  échéances électorales, ajoutant qu'il devait tenir également une réunion avec les leaders et représentants du FFD, du parti de  l'Environnement et du développement durable, d'Al Ahd Addimocrati, du MDS, du parti du Renouveau et de l'équité, de la Gauche verte, du parti de  l'Unité et de la démocratie, du parti de la Liberté et la justice sociale, et du parti de  l'Action déclinée en deux séances afin de garantir les conditions idoines du dialogue.
Lors de ces rencontres préliminaires de concertation, a précisé M.  Benkirane, il sera procédé à l'examen des lois et des dispositions garantissant  le déroulement de ces élections dans de bonnes conditions, et ce dans le but de  mettre en œuvre les Hautes orientations Royales et en harmonie avec les  dispositions de la Constitution. Et d'ajouter que l'approche participative et consensuelle requiert le lancement d'un second round de ces rencontres préliminaires de concertation sur les lois électorales et les dispositions à prendre, dans le but de mettre en œuvre les Hautes orientations Royales et d’être en harmonie avec les dispositions de la Constitution.
Driss Lachguar a, en l’occasion,  mis en garde contre toute ingérence étrangère dans les affaires politiques intérieures faisant allusion claire aux déclarations  de Hillary Clinton, candidate démocrate à la Maison Blanche qui a exprimé son souhait de voir  le PJD remporter les prochaines élections législatives.
Lors de la réunion de concertation tenue  par le chef du gouvernement mardi à Rabat avec les leaders et responsables  des partis politiques aussi bien de la majorité que de l'opposition  dans  le cadre des préparatifs de ce scrutin, le Premier secrétaire de l’USFP a affirmé, selon un article de nabapress.com  relayé sur la page Facebook de  Driss Lachguar,  le rejet par le parti de la Rose de toute immixtion  étrangère   dans l’agenda politique intérieur du Maroc  considérant la déclaration de Mme Clinton comme un précédent contraire aux usages, aux normes  et à la pratique  diplomatique internationale.
Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette réunion tenue au siège de la Primature, le secrétaire  général du MP, Mohand Laensar, a, pour sa part, souligné que cette réunion préliminaire des  partis politiques représentés au Parlement avec le chef du gouvernement, les  ministres de l'Intérieur, et de la Justice et des Libertés, qui supervisent  l'opération électorale, a été une opportunité pour mettre en exergue  l'unanimité autour de la nécessité que ces échéances soient "transparentes" et  "honorent le Maroc".
M. Laensar a fait savoir que d'autres réunions auront lieu avec la  présidence du gouvernement destinées à évaluer les lois et à prendre note de  l'ensemble des dispositions visant à garantir la réussite de ce scrutin, sous  la supervision des ministres de l'Intérieur, de la Justice et des Libertés et  sous la présidence du chef du gouvernement.
Quant au secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, il a noté que  cette réunion a été "bénéfique" et ne constituait pas une rencontre d'échange  de positions de manière diplomatique, dans la mesure où, a-t-il affirmé, elle a  permis de dégager une volonté commune visant à aborder la question des  élections dans le cadre du "consensus".
Lors de cette réunion, a-t-il ajouté, les participants ont échangé leurs  points de vue sur plusieurs questions, en particulier celles inhérentes à la  transparence du processus électoral, l'augmentation du taux de participation,  la rationalisation du paysage politique, la préservation de la pluralité  d'opinion et la participation féminine.
Ces questions sont examinées dans le cadre d'autres réunions aussi bien avec  le chef du gouvernement qu'avec les ministres de l'Intérieur, de la Justice et  des Libertés en vue de parvenir dans la mesure du possible à une position  commune à leur sujet, a t-il dit.  
De son côté, le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a déclaré que cette  réunion a été une occasion ayant permis d'examiner plusieurs questions  relatives à l'opération électorale, entre autres, les listes électorales, le  seuil et la liste nationale.
Tout un chacun est appelé à se mobiliser en vue de garantir une  participation forte aux prochaines législatives et leur conférer la  transparence et la crédibilité, a-t-il signalé, estimant que le lancement  précoce de ces concertations permettra de réviser les différentes lois y  afférentes.
Le secrétaire général du PAM, Ilyas El Omari, a indiqué, pour sa part, que  cette réunion préliminaire, à l'appel du chef du gouvernement, est une  rencontre d'échange de vues, relevant que d'autres rencontres auront lieu dans  l'objectif d'examiner de manière exhaustive l'ensemble des questions et qui  devront être incluses dans les lois régissant les prochaines échéances.
Quant au secrétaire  général du parti Al Ahd Addimocrati, Najib Ouazzani, il a, dans une déclaration à la presse, qualifié cette réunion  de non positive, du fait qu'elle consacre le principe de la concertation entre  le gouvernement et les partis politiques en vue d'élections législatives consensuelles, soulignant la nécessité de la tenue de ces  échéances dans un climat empreint de transparence et de sérieux avec une  participation massive des citoyens.
Pour sa part, le secrétaire général du parti du Front des forces  démocratiques, Mustapha Benali, a affirmé dans une déclaration similaire que la  réunion s'inscrit en droite ligne avec les convictions de son parti en faveur  du lancement d'un dialogue national "sérieux et fructueux" sur les lois  électorales.
Il a souligné que les élections constituent une étape nationale fondamentale  afin de concrétiser l'esprit de la nouvelle Constitution, insistant sur le rôle  des partis politiques dans l'encadrement des citoyens et la contribution à la  mise en place de politiques publiques à même de garantir le progrès et le  développement du Royaume.
De son côté, le secrétaire général du Parti de l'Action, Mohamed Idrissi a  indiqué que les secrétaires généraux des partis politiques ayant pris part à  cette réunion ont abordé un certain nombre de points, notamment l'élimination  du seuil électoral et la liste féminine et le relèvement des subventions  accordées aux partis de manière à leur permettre de bénéficier des mêmes  chances lors des prochaines élections.

Jeudi 18 Février 2016

Lu 1178 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs