Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Concert de charité de l’artiste libanais : Ramy Ayach à Fès pour la bonne cause




Concert de charité de l’artiste libanais : Ramy Ayach à Fès pour la bonne cause
C’est un Ramy Ayach au cœur marocain et sensible à la cause des plus démunis qui s’est produit récemment à la capitale spirituelle devant un public nombreux, séduit et conquis.
La pop star libanaise a livré un excellent concert de charité dont les fonds seront consacrés à la réalisation de projets de bienfaisance supervisés par l’Association « Elan », dans le cadre du  développement humain et la lutte contre la pauvreté.
Adulé des jeunes, Ramy Ayach a toujours été le bienvenu au Maroc. Un pays où il compte de nombreux fans qui ne manquent pas une occasion d’aller le voir et de danser sous les rythmes et sonorités de ses shows mélodieux et dansants.
Ce soir-là, c’est pour une cause humanitaire que le chanteur avait fait le déplacement. Une nouvelle occasion pour la star de témoigner de son amour pour le Royaume et son peuple, mais aussi son attachement aux causes nobles. Ainsi, le temps de cette soirée, le chanteur a gratifié le public de certains de ses meilleurs morceaux dont raffole le public marocain. Enflammant, comme il sait le faire, la scène du club «Henri le Conte» où s’étaient donné rendez-vous nombre de ses admirateurs. Mais aussi de nombreuses personnalités locales.
Parmi les fameux titres interprétés durant cette soirée, on retiendra «Mabrouk», «Ya Msahar Eyni », «Nass Ray’a», entre autres.  Un cocktail auquel ne pouvait résister le public  tant il est vrai qu’il affectionne ces morceaux et d’autres chansons.
L’événement coïncidant avec la Fête de la jeunesse, Ramy Ayach a dédié aux spectateurs la célèbre chanson marocaine «Nidaa Al Hassan», faisant ainsi revivre la grande épopée de la Marche Verte. Un merveilleux cadeau qui ira droit au cœur de ce public qui lui est resté fidèle et sur lequel il a toujours su compter.
Natif de Baakleen au Liban, il y a 30 ans, Ramy Ayach compte plusieurs cordes à son arc. Chanteur, auteur et compositeur, il joue aussi à  la guitare, à la batterie et au piano. L’artiste joue parfaitement à l’Oud.
Persuadé de trouver son compte dans la musique, le jeune Rami ne manque pas une occasion de s’illustrer, impressionnant au passage les siens. Bien que persuasif, ce n’est qu’à partir de 1996 qu’il se voit offrir la chance d’exposer véritablement ses talents.  Sur le plateau télé de l’émission «Studio El Fan», le benjamin de la famille interprète avec brio «Beghnaeela». Un triomphe pour Ramy qui se voit décerner la médaille d’or.
Tout s’enchaîne par la suite. L’année suivante, il est nominé pour le prix de ‘Meilleure Chanson’ (1997). Son premier album «Raeh», Ramy entame une longue tournée qui le conduira dans une douzaine de pays, à travers le monde. Notamment en Europe, Moyen-Orient et en Amérique.
Son deuxième album «Welah» pour lequel il compose la chanson «Shtatilak» qui est un bests-eller d’emblée sort deux ans après. La consécration arrive en 2002 grâce à l’opus «Albi Mal» qui le propulse au top des classements partout dans le monde arabe. S’en suivent nominations et récompenses dont le prix de «Meilleur Clip Video» pour «Albi Mal».
La suite, on la connaît. De succès en succès, Ramy Ayach séduit, impressionne et collectionne des prix. En duo comme en solo, il multiplie des succès qui font de lui une star adulée dans tous les pays arabes et au-delà. C’est bien cette star internationale, modeste de son état, que Fès a accueillie pour une cause noble.

ALAIN BOUITHY
Jeudi 2 Septembre 2010

Lu 634 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs