Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Conakry réitère son soutien au Plan d’autonomie pour le Sahara

Lounceny Fall: La Guinée se battra pour que le Maroc revienne au sein de l’organisation panafricaine




Conakry réitère  son soutien au Plan  d’autonomie pour le Sahara
Le référendum est une option «inapplicable» et la Guinée «soutient» et «défend» l’autonomie proposée par le Maroc qui offre une «très bonne base de discussion» pour parvenir à une solution politique et négociée de la question du Sahara, a affirmé le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères de la République de Guinée, Lounceny Fall.
«Moi-même j’étais membre de la commission d’identification à Laâyoune et je sais que le référendum est un plan inapplicable», a déclaré le ministre d’Etat guinéen dans un entretien avec la MAP, précisant que «tout le monde est maintenant d’accord que cette option est inapplicable et qu’elle a ses limites».
La Guinée considère que la proposition marocaine d’accorder une large autonomie au Sahara «est une très bonne base de discussion pour arriver à une solution  politique et négociée de la question du Sahara», a-t-il ajouté, soulignant que «cette proposition, dans le cadre du respect de l’intégrité territoriale du Maroc, pourrait amener la solution finale».
«La Guinée défend et soutient la proposition d’autonomie et nous allons réaffirmer cette position lors de la visite de S.M le Roi Mohammed VI», a-t-il assuré.
Le chef de la diplomatie guinéenne, qui a rappelé l’opposition de son pays à l’admission de la fantomatique RASD au sein de l’OUA, a fait remarquer que la Guinée considère l’absence du Maroc de l’Union africaine (UA) comme étant «une grande anomalie qu’il faut corriger et très vite d’ailleurs».
«C’est une véritable anomalie qu’un membre fondateur de l’OUA soit en dehors de l’organisation africaine», a-t-il dit ajoutant qu’ « il faut que le Maroc retrouve son siège légitime au sein de l’UA » et « joue pleinement son rôle ». «La Guinée se battra pour que le Maroc revienne au sein de l’organisation panafricaine», a-t-il assuré mettant en relief les relations «très importantes» entretenues par le Maroc avec tous les pays africains.
M. Fall a indiqué que la Guinée s’était opposée, avec un groupe de pays africains, à ce que la question du Sahara soit inscrite dans les débats lors de la dernière réunion de l’UA, «parce que nous considérons que cette question est examinée maintenant par le Conseil de sécurité de l’ONU et qu’il n’appartient pas donc à l’UA de rouvrir ce dossier ».

Mardi 4 Mars 2014

Lu 682 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs