Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Compétition nationale de l'écriture littéraire 28 détenus rivalisent de créativité et de talent




Le coup d'envoi de la 1ère édition de la Compétition nationale de l'écriture littéraire a été donné, mercredi à la prison locale de Tétouan, au profit de 28 pensionnaires des établissements pénitentiaires du Royaume ayant été qualifiés aux éliminatoires régionales.
Organisée par la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR) dans le cadre de son programme annuel englobant les aspects culturel, sportif et artistique, cette compétition concerne trois genres littéraires, à savoir la poésie, le zajal et la nouvelle. Intervenant à l'ouverture de cette rencontre de deux jours, le directeur régional adjoint de la DGAPR à Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Abdelali Taourati, a souligné que cette compétition s'inscrit dans le cadre d'une vision stratégique visant la qualification des détenus afin de faciliter leur réinsertion, ajoutant qu'il s'agit aussi d'une occasion leur permettant de cristalliser leurs talents artistiques, de valoriser leurs capacités créatives et de communiquer avec le monde extérieur.
Le responsable a de même fait savoir que cette initiative entend aussi consacrer l'ouverture de la Délégation sur la société et consolider les valeurs de dialogue constructif, de manière à garantir la réinsertion des prisonniers et valoriser les efforts des différents partenaires, aussi bien publics que privés ainsi que les acteurs de la société civile.  Elle se veut un message significatif de la nécessité de communiquer et de coopérer pour réussir les grands chantiers, particulièrement la qualification des détenus dans le respect des droits et obligations et des dispositions juridiques, a-t-il précisé.
S'agissant du jury de ce concours, il est présidé par Abdejlil Thami Ouazzani et comprend Mokhlis Sghir et Mohamed Fihri dans la catégorie de la poésie et du zajal, alors qu'il est composé de Bachir Damoun (président), Imad Ouardani et Said Chkiri dans la catégorie de la nouvelle.  
Un total de 429 pensionnaires des différents établissements pénitentiaires du Royaume ont pris part aux éliminatoires régionales de cette compétition nationale, organisée en partenariat avec la Direction régionale du ministère de la Culture et de la Communication à Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la Maison de la poésie à Tétouan.

Vendredi 25 Août 2017

Lu 218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs